Voile – Vieux Bateaux, Pichette, Semaine du Soir, Suite du programme

De nombreuses activités sur notre lac

Christian Dick. |. Une pluie bienvenue s’est posée samedi 28 juillet. La vigne et les cultures l’attendaient. Les navigateurs à la première manche de la Régate des Vieux Bateaux un peu moins. Au briefing de 13h, les organisateurs annonçaient des airs faiblissants et un parcours raccourci sur un triangle déjà resserré.

Dimanche 29, beau temps. Le départ prévu à 10h a été retardé du fait de manque d’airs. Un joli vent d’ouest s’est enfin établi, permettant un départ à 10h30 et le rallongement du parcours d’un nouveau bord. Le règlement de course précise que pour être admis à la Régate des Vieux Bateaux, un voilier ou canot gréé soit construit en 1956 ou avant, ou toute unité construite après 1956 de construction en bois, bordée longitudinalement sur membrures. Les Corsaire en bois font désormais partie intégrante de la Régate et s’alignent avec les dériveurs sur le Petit Parcours. La catégorie du grand Parcours réunissait 47 quillards, Triplette à Louis Heckly et Savavite inscrit par Pierre-Alain Meylan ont chacun terminé premier à égalité de points. A l’origine, le règlement de course précisait qu’en cas d’égalité, la victoire revenait au vainqueur de la seconde manche. Il y a quelques années, l’équipage du Savavite proposa au comité de course d’attribuer la victoire, selon l’esprit des vieux bateaux, à l’unité la plus ancienne. Ce geste fair-play leur fit du même coup la première place.  Ces conditions se sont répétées à plusieurs reprises. Savavite n’est pas si vieux. Lancé en 1979 et construit en bordés sur membrures, il est de conception classique et concourt en toute légitimité. Il devait à l’origine mettre fin à la suprématie absolue des Toucan. Probablement trop lourd, il termina 2e au Bol d’Or en 1979 derrière Zoé, un Améthyste, et resta depuis lors un prototype. La victoire de cette 43e édition des Vieux Bateaux est donc revenue à Triplette, un 6.5m d’un siècle de navigation. Savavite occupe la 2e place devant un autre 6.5m, Belgazou à François Chevalley. Ils étaient 22 dans la catégorie du Petit Parcours. Vincent Amiguet sur Valaisco a remporté la victoire devant Frédéric Robin sur Zéphyr et Léa Kury sur Chopine, tous sur Corsaire.

* * *

Le championnat de la Tour qui ouvre la régate des Vieux Bateaux admet les classes 6.5m SI, 6mJI et les Corsaire. Treize 6.5m ont disputé les trois manches des vendredi et samedi 27 et 28 juillet. Louis Heckly sur Triplette l’emportait déjà devant Claude Laval sur Zooloo et Yves Estermann sur Ibis. Huit concurrents se sont disputés la victoire dans la catégorie des Corsaire. La troisième place revint à Guy Rudaz sur Sambuco derrière les deux premiers à la Régate des Vieux Bateaux, Vincent Amiguet suivi de Frédéric Robin.

* * *

Samedi 5 août a eu lieu à la Pichette la régate Plein Soleil. Huit voiliers y ont pris le départ. Le parcours est connu, on reprend celui de l’année précédente, un triangle formé entre le port de la Pichette, le château de Glérolles et Vevey. Toutes les bouées sont laissées à bâbord. Christian Dick sur Solaire a remporté cette régate devant Alain Hugli sur Arba et Philippe Deval sur Rhum et Eau III, en temps réel et compensé.

Programme de choix à venir

La Semaine du Soir de Pully aura lieu du 20 au 24 août. Pour mémoire, 39 voiliers concourraient l’an dernier dans le groupe des lestés B battant pavillon vert tandis que 19 drapeaux rouges flottaient à l’accastillage des voiliers plus rapides, les lestés A. La différence de couleur se résume au coefficient, inférieur ou égal à 1.074 pour les premiers, supérieur ou égal à 1.075 pour les autres. Le coefficient permet en théorie à un voilier lent de devancer un rapide s’il est bien mené. C’est l’affaire d’une trentaine de paramètres comme, par exemple, la surface vélique, la longueur à la flottaison, la largeur maximum, le poids ou le tirant d’eau. Les régates d’entraînement ont repris mardi 14 août à Moratel et reprendront mercredi 29 à Pully et Lutry. D’autres régates figurent encore à l’agenda, la 28e Classique des 6.5m SI les 1er et 2 septembre à Moratel, la régate de clôture de Pully dimanche 9 septembre, la Sylvain Trinquet à Lutry et la régate d’automne de la Pichette, toutes deux samedi 29 septembre, les Feuilles mortes dimanche 28 octobre à Moratel et la régate de la Saint-Nicolas dimanche 9 décembre, également à Moratel. Ami lecteur, les vacances ont à peine commencé qu’on en voit déjà le bout. Les bons événements passent souvent trop vite, au contraire des autres. Ne gardons qu’en mémoire, comme une belle régate quel qu’en soit le résultat, les bons bords et les belles manoeuvres.