Vivre et faire vivre

Refléter les événements de la région forme la base du journal. Je dirais même plus, votre hebdomadaire n’est pas qu’un observateur, il est aussi un acteur local. Se contenter de relater les événements du district n’est pas l’essence du Courrier. Jouer le jeu en faisant la promotion des activités qui s’y déroulent en amont est sa réelle vocation. Présenter et soutenir des manifestations en partageant les informations nécessaires au succès de la fête est clairement la ligne éditoriale sur laquelle s’appuie toute l’équipe du Courrier. Ce travail s’effectue en amont en partenariat avec les organisateurs et permet de présenter aux lecteurs les événements à venir, pour ensuite y revenir à l’heure du bilan. Vivre et faire vivre se résume à ça. Ce serait un peu simpliste s’il ne s’agissait uniquement que de cela. Il faut y ajouter l’élément essentiel qui fait de votre hebdomadaire ce qu’il est : la confiance. Votre confiance, cette valeur cardinale qui nous motive quotidiennement pour être à la hauteur de vos attentes. Qu’il soit question d’une fête de village ou d’un événement cantonal, de la célébration d’une nonagénaire ou de la réussite de l’équipe locale de rugby féminin, peu importe le flacon pourvu qu’on ait l’ivresse ! Ce plaisir addictif de se sentir vivre dans une région riche en activités est partagé. Cette participation de tous à quelque chose qui nous dépasse fait le ciment de la région. C’est un lien qui unit le modeste commerçant à ses clients, le tissu économique aux autorités et les autorités à l’habitant. La boucle est bouclée, il ne reste qu’à vous remercier de votre fidélité et à vous souhaiter une bonne lecture et de bonnes soirées… même avec la canicule !