Vert jusqu’au bout de la balle

Antonio Costa | Chaque seconde, ce sont plus de quatorze balles de golf qui sont perdues en Europe et aux Etats-Unis. Cela représente 450 millions de balles égarées lors de parcours. Les balles de golf sont des objets sophistiqués et très peu biodégradables. En fonction du lieu et du climat dans lequel elles sont égarées, cela peut aller jusqu’à mille ans pour se détériorer complètement, laissant des matériaux lourds derrière elles dans la nature. Pas terrible pour l’environnement. En Europe et aux Etats-Unis, un vrai business se fait à travers ces balles perdues. Des entreprises font appel à des spécialistes de plongée qui sillonnent les parcours et les étangs afin de récupérer les petites balles alvéolées. Après un traitement, ces dernières sont ensuite revendues à faible prix et repartent pour de nouvelles aventures sur le green. Mais ce genre de pratique est encore loin de voir le jour en Suisse. Avec trois millions de balles perdues chaque année sur le sol helvétique, nous sommes loin d’être les plus écolos à ce sport. Mais aujourd’hui la donne change, les joueurs qui ont l’esprit vert peuvent enfin avoir bonne conscience sur le green.

Earth, Wind, Fire and Spirit
Depuis quelque temps, une nouvelle venue dans le milieu du golf a fait son apparition afin de mieux disparaître. Créée en Arizona, aux Etats-Unis, la balle de golf Dixon est la première balle de golf au monde dite Ecofriendly, 100% biodégradable. Tout en restant performantes, les balles Dixon ont été pensées pour le golf et la nature. Déclinées en quatre versions: Earth pour les joueurs avertis et confirmés; Wind, championne du monde longue distance; Fire, pour les Pro, et Spirit, la version glamour dédiée au swing des joueuses, elles jouent le rôle de précurseurs du concept écologie dans le monde du golf. Homologuées et reconnues au même titre que les autres balles que l’on trouve sur le marché, les balles de la gamme Dixon, dont le noyau est en  PET, se désagrègent beaucoup plus vite que leurs consœurs, et avec l’avantage de ne pas être nocives pour l’environnement car elles ne dégagent aucun matériau lourd. Déjà très prisées et jouées au Golf de Lavaux, elles font le bonheur des golfeuses et des golfeurs. Alors est-ce un coup de marketing pour se donner bonne conscience ? Est-ce que ces balles sont vraiment aussi performantes que l’on nous dit ? Afin d’avoir bonne conscience, nous aussi, nous avons voulu en avoir le cœur net et savoir clairement à quoi s’en tenir. Nous sommes allés à la rencontre de Jean-Luc Burnier, golfeur professionnel auprès de la Swiss PGA, 2e rang de la finale de la Swiss PGA Tour, et avons fait un parcours au Golf de Lavaux en sa compagnie.

Une balle adaptée à tout niveau
Des balles de golf Jean-Luc en perd souvent. Comme tout joueur professionnel, il sillonne le monde toute l’année pour des tournois. Il faut tenir compte qu’en moyenne un joueur de golf Pro perd une dizaine de balles lors de chaque compétition. «Choisir une balle de golf est une question cruciale pour tout joueur», nous dit Jean-Luc Burnier. En compétition Pro depuis 2006, mais aussi professeur de golf, il n’a pas joué avec les balles Dixon dès leur arrivée sur le marché. Cela fait maintenant un peu plus d’un an qu’il joue avec la version Fire. Lorsqu’une balle de golf est frappée, l’impact, d’une durée inférieure à une milliseconde, détermine la vitesse de la balle, son angle de tir et sa vitesse de rotation, autant de caractéristiques qui influencent sa trajectoire ainsi que son comportement lorsqu’elle retombe sur le sol. «Je ne cherchais pas vraiment à changer de balle, mais les résultats que j’ai obtenus en jouant la Fire m’ont convaincu assez rapidement. Au point qu’aujourd’hui elles me suivent partout.» Convaincu c’est aussi l’état dans lequel nous nous trouvions sur le green en sa compagnie. Les nouvelles balles Ecofriendly sont effectivement tout aussi performantes que biodégradables. En ayant bonne conscience, les joueurs peuvent enfin se concentrer uniquement sur leur handicap…

Informations
Golf de Lavaux
1070 Puidoux
Tél. 021 946 14 14
www.golflavaux.ch
www.dixongolf.ch