Un nonagénaire à l’accent ibérique

JPG |  C’est sur la place du village du Pavillon de l’Hôpital de Lavaux, comprenez un lieu propice aux rencontres, qu’a été célébré le 90e anniversaire d’Antonio Ruiz, entouré de quelques résidents et responsables des soins et de l’animation de l’établissement. Les vœux officiels de la commune ont été transmis par Jean Christophe Schwaab, municipal, accompagné de l’huissier Pierre-Alain Genton. Ce sont des attentions fleuries, crus de la région et douceurs pâtissières qui concrétisaient ce message mérité par une personne dégageant une fibre sociale prononcée.

Le nouveau nonagénaire est né le 25 novembre 1926 dans le village de Beñejúzar, de la province d’Alicante, à environ 50 km de la ville éponyme, dans la communauté valencienne. Antonio Ruiz est l’aîné des deux enfants composant la fratrie. S’il a quitté ses terres natales à l’âge de 43 ans pour venir s’établir dans le canton de Vaud à la cinquantaine, son frère vit toujours à Alicante, ainsi que deux nièces et un neveu. Tailleur en confection il n’a plus pratiqué dans notre pays, où il a été occupé comme aide cuisinier et manutentionnaire à Genève et Lausanne. Sa fibre sociale l’a poussé à être cofondateur d’un Centre culturel espagnol pour retraités et invalides à Lausanne. Célibataire, les jeux de cartes et de dominos étaient ses passe-temps favoris. Il y a six ans qu’Antonio Ruiz est domicilié au Pavillon où il sait encore parfois donner de la voix. Cette sympathique cérémonie s’est terminée par des vœux de circonstance entonnés par l’ensemble des participants, à savoir Cumpleaños feliz (bis), Te deseamos todos, Cumpleaños feliz !