Un changement radical

Démarrer l’année en changeant de tête

A. Cardinaux-Pires |  D’ailleurs les coupes courtes sont tendance en ce début 2019. Un défi qui commence par soi-même. Le risque aussi est minime. Si comme à son habitude la coiffeuse s’est laissée aller par les potins de la dernière édition du magazine «Voici» et vous a tout simplement raté, pas de souci. Soyez prévoyante et glissez dans votre sac à main un couvre-chef, au cas où en sortant du salon de coiffure vous ne vous reconnaissiez toujours pas! La gente masculine aussi peut opter pour une coupe presque boule à zéro sur les côtés et une belle touffe sur le haut. En plus les hommes ont un atout, ils peuvent choisir de tailler ou laisser pousser leur barbe. Le changement est radical. Dans un ascenseur on discutait, justement moi et ma tendre moitié, de laisser pousser la barbe (je veux dire sa barbe à lui) quand une dame s’est crue appelée à donner son opinion. – Ah non, je trouve que ça vieilli une barbe, a répliqué cette inconnue. Je rétorque contrariée:

– Mais il ne faut pas lui dire ça, moi j’aime bien.

Comme quoi on n’est nulle part à l’abri d’un avis pas sollicité du tout, il faudra donc attendre pour le changement!