Rugby féminin – Championnes suisses !!!

Il y a des jours qu’on n’oublie pas!

Sylvie Albertoni. |. Dimanche 16 juin: matinée d’échauffement avec tout le monde, les Licornasses-Mermigans au complet (entente Palézieux, Monthey, Nyon), il n’y a aucune différence entre celles qui sont sur la feuille de match ou non, blessées ou pas, on est toutes là! Matinée où l’on essaie de se détendre, l’on écoute nos coaches, on s’accroche à ces mots rassurants et motivants, on se regarde toutes dans les yeux, on y est, c’est aujourd’hui! On va toutes compter les unes sur les autres pour se lancer dans l’arène de cette finale rêvée! Remise de maillots avec émotion par notre manager de toujours: Marie Bourgeois, qui travaille dans l’ombre, mais qui est toujours présente. 13h50: entrée sur le terrain. Quelle joie de voir ces supporters, ceux qui nous suivent depuis toujours, des images, des sons de cloches qu’on n’oubliera jamais! 14h: coup d’envoi! Les Licornasses-Mermigans tendues sont sous pression zurichoise… Le combat s’annonce acharné! Les Zurichoises ouvrent le score, premier coup de massue. On revient, les batailles sont rudes, il faut vite se réorganiser, les mêlées aussi sont difficiles. Les Zurichoises en veulent! A la 53e minute, nous sommes menées, 10-19. Beaucoup de choses nous traversent l’esprit : le doute, les souvenirs, la rage, les supporters crient et chantent, ils nous portent… nous relèvent. Les Licornasses-Mermigans ne lâchent jamais, on n’est pas en finale par hasard! Deux essais s’enchaînent, 20-19. Il reste deux minutes avant le coup de sifflet final, notre capitaine a dit «on garde ce ballon!» Elle a dit, on exécute! Les avants se lancent, ruck, puis encore deuxième ruck, ouverture et ces dernières passes, ce dernier sprint, ESSAI! Carole, présente depuis le début de l’équipe, face aux poteaux. L’équipe derrière elle, liée qui regarde son rêve se réaliser! 27-19, les Licornasses-Mermigans sont championnes suisses!» Propos écrits par Stéphanie Neri, pilier droite des Mermigans. Cette journée n’était pas au bout des émotions procurées, puisque le trophée des finalistes du championnat suisse féminin a été renommé «Stephan Albertoni Trophy», en hommage à une figure du rugby suisse, défenseur du rugby féminin en particulier, ancien entraîneur de Palézieux et père de deux de nos Licornasses, qui nous a quittés l’année dernière. Un moment rempli de symbole lorsque ce trophée a été remis par ses deux filles, Elyse et Constance, à une équipe que Stephan affectionnait particulièrement. Il y a des jours que l’on n’oublie pas!