Petites choses

Une saucisse cuite dans une distilleuse, ajoutez-y un peu de papet et le bonheur illumine vos papilles. Un exemple de simplicité qui ne change pas le climat mais qui apporte la bonne humeur. Un moment de convivialité loin des exaspérantes news d’un monde qui va dans le mur. Ces petites traditions locales sont légions dans notre coin de pays. Souvent teintées d’humour, elles ne remontent à des racines romaines que pour faire trinquer le chaland. Qu’importe, elles sont des rendez-vous pour la population et, en période d’élections, des autorités aussi. On oublie souvent que ces petites choses d’apparence anodines sont pourtant bien le signe de la vitalité du coin. Sans elles, un bourg pourrait rapidement se transformer en village-dortoir… Nul besoin de parades ronflantes accompagnées de discours circonstanciés. Cependant, l’existence même de ces rendez-vous peut mener à de plus grandes agapes. C’est même souvent là que germent de plus ambitieuses idées. Un festival de jazz ou de cajun, un autre d’animation, des concerts dans la brousse, d’improbables véhicules pétaradants dans les vignes pour ne mentionner qu’eux. Nous ne pouvons que nous féliciter de ces réussites qui perdurent et qui sont devenues à travers les années les rendez-vous des amateurs venant de bien plus loin que le bourg dans lequel se déroule l’événement. Alors comment ne pas soutenir ces petites choses dont peu de médias parlent et qui pourtant sont le berceau de plus grandes réalisations ? Comment ne pas continuer à célébrer chacune de ces grandes manifestations qui vont bientôt annoncer le printemps et accompagner les beaux jours ? Votre hebdomadaire s’en fait le porte-voix et vous remercie de votre fidélité.