La Fête Blaise Hofmann – Editions Zoé

Monique Misiego. |. Lorsqu’en 2014, Blaise Hofmann est approché pour co-écrire la Fête des Vignerons 2019, il ignore tout de son histoire, de ses mythes, de la ferveur qu’elle exerce sur les gens depuis des siècles. La curiosité l’emporte, le voilà catapulté dans l’univers de la Confrérie des Vignerons. Il invite le lecteur dans les coulisses de la Fête, raconte la gestation de cet événement unique au monde, patrimoine culturel immatériel de l’Unesco, qui n’a lieu que cinq fois par siècle, rassemble 400’000 spectateurs, un millier de choristes, des centaines de musiciens, danseurs, gymnastes et 5000 figurants. Pendant quatre ans, Blaise Hoffmann sera tour à tour intrigué, amusé, ému, furieux, perdu, passionné, épuisé, émerveillé. On découvre avec lui une communauté pétrie de traditions, des hommes et des femmes amoureux de la nature, de la terre. On suit le cycle des saisons et celui de la vigne. Et on accompagne l’auteur, touché au cœur, qui décide de reprendre une petite vigne familiale. L’auteur dit lui-même : « on ne s’assied pas tous les jours devant son bureau en se disant: tiens, et si j’écrivais un hymne ce matin? C’est une spécificité du métier de librettiste de la Fête, un travail de commande, un souhait de la Confrérie et un sacré casse-tête, car un hymne doit tout dire, de la région, de la mentalité, du passé et du futur, en quelques minutes, avec émotion, et très simplement. » On peut imaginer que la tâche de Blaise Hofmann ne fut pas simple. Le metteur en scène choisi pour cette Fête ne vient pas de notre région, ne connaissait pas grand-chose à la vigne, est plus spécialisé dans les spectacles du Cirque du Soleil ou des cérémonies des Jeux olympiques. Mais son côté poétique laisse envisager de belles choses. On est toujours un peu réticent quand on veut chambouler les traditions. Mais si nous nous laissions porter et séduire. J’ai souvenir de la Fête de 1999, où quelques mois avant la Fête, on parlait des moutons peints en bleu, idée quelque peu farfelue. Ce fut la plus belle image que j’ai gardé de cette édition. Un moment magique, merveilleux. Alors laissons nous porter par la poésie de toutes ces personnalités mises ensemble qui feront que le spectacle sera inoubliable. En attendant, pour tout savoir de cette fête, procurez-vous ce livre. Né à Morges en 1978, Blaise Hofmann est l’auteur d’une dizaine de romans et récits de voyage. Il reçoit en 2008 pour « Estive », le Prix Nicolas Bouvier au festival des Etonnants voyageurs de Saint-Malo. Ses derniers ouvrages sont « Marquises » (2014), « Capucine » (2015), « Monde animal » (2016). Chroniqueur dans certains journaux suisses romands, il écrit aussi régulièrement des pièces de théâtre et des livres jeunesse. Il est l’un des deux librettistes de la Fête des Vignerons 2019.