La brique de lait équitable

Complément d’information

Monique Misiego. |. Dans notre édition du 31 octobre, je vous parlais de la brique de lait équitable. Un lecteur avisé a fait savoir à la rédaction qu’il y avait une erreur dans mon texte puisqu’il était mentionné que le producteur recevait 75 centimes par litre de lait. Voici le paragraphe en question: «C’est Anne Bergerand, agricultrice et productrice de lait, qui a eu l’idée de lancer cette brique de lait équitable. Une coopérative a été mise en place avec l’aide d’autres producteurs pour assurer à chaque producteur ou productrice un paiement équitable, selon certains critères, entre autres le bien-être de l’animal. Cette coopérative entend octroyer 75 centimes par litre de lait au producteur ou à la productrice, soit une augmentation de 25 centimes par rapport à la moyenne actuelle. Elle entend ainsi améliorer les conditions de travail des producteurs et productrices de lait en Suisse.» Effectivement, cela peut paraître étrange puisqu’il est mentionné sur chaque brique que le producteur touche Fr. 1.- par brique de lait vendue. Toutefois, les deux informations ne sont pas fausses. Chaque producteur peut vendre la moitié de sa production à la coopérative, afin que chacun puisse rentrer dans cette coopérative et que les producteurs plus importants ne puissent pas avoir le monopole sur les plus petits. Donc le producteur touche bien une moyenne de 75 centimes par litre. Mais chaque brique de lait vendue assure le versement de 1 franc par litre au producteur. Une autre erreur s’est glissée dans mon article. J’ai cité Anne Bergerand alors que l’initiatrice de cette coopérative s’appelle Anne Chenevard. Je lui présente mes plus plates excuses. Soutenons nos agriculteurs, achetons local et surtout la brique de lait à 1 franc que vous trouverez dans les meilleurs commerces. Et si votre épicerie du coin ne la vend pas encore, incitez-le à le faire! Plus de renseignements sur: www.faireswiss.ch

Anne Chenevard