Jorat-Mézières – Séance du Conseil communal

Importants aménagements routiers acceptés

Catherine Poncelet, secrétaire | Deux préavis étaient à l’ordre du jour, à savoir: une demande de crédit pour les aménagements routiers du secteur Croix d’Or et route du Mottey et l’adoption du règlement sur la gestion des déchets avec la directive sur l’élimination des déchets par les entreprises. Dans le cadre des aménagements routiers, la commission a mis en exergue la rénovation nécessaire de ce tronçon et l’objectif sécuritaire du projet successivement porté par la commune de Carrouge et ensuite de Jorat-Mézières. Selon la loi et ses critères, aucun passage piéton n’est prévu. Ce sont les îlots qui doivent aider la traversée et aucune piste cyclable n’est possible en raison de l’étroitesse de la route.

Echelonnement des travaux

Les travaux vont se dérouler en trois étapes: la première ira de l’ouvrage de la Bressonne au carrefour avec la route de l’Ecorcheboeuf entraînant la fermeture de cette route pendant huit semaines. Seuls les bus TL et cars postaux pourront rejoindre la route de Berne par la route de l’Ecorcheboeuf grâce à un système de feux. La deuxième étape, pour une durée de huit semaines également, concernera la partie centrale où la circulation sera régie en alternance avec des feux. La dernière étape est prévue sur la route du Mottey et devrait occasionner moins de difficultés. Alain Probst, de la société NPPR SA, a pu répondre aux questions des conseillers. Ces derniers ont invité la municipalité, notamment en vue du projet du nouveau collège, à maximiser autant que possible l’aménagement des trottoirs et abords pour assurer la sécurité des enfants et l’accès à des personnes à mobilités réduites. 

Coût des travaux

La municipalité a entendu ces remarques. Le coût total des travaux entrepris conjointement par le canton et la commune s’élève à Fr. 3’022’260.- dont Fr. 2’242’260.- à charge du canton et Fr. 780’000.- pour les ouvrages communaux. Le montant à charge de la commune a été ramené à Fr. 545’000.- suite à l’obtention d’une subvention de la DGMR. Une séance publique sera organisée le 13 mai 2019 pour informer la population du déroulement des travaux et de la manière dont la circulation sera gérée.
Ce préavis, accepté en séance, apportera de nombreux bénéfices aux usagers quand il sera terminé et de plus, il est financé en majeure partie par le canton.

Gestion des déchets

La mise en conformité du règlement sur la gestion des déchets portait sur la TVA, pour uniformisation des règlements soumis à cette taxe et qui s’entendent tous «TVA non comprise» et sur l’article 12 «Taxes» qui était sujet à des contradictions avec la directive sur l’élimination des déchets par les entreprises et qui pouvaient porter à diverses interprétations. Après discussions sur la définition des déchets amenés par les entreprises à la déchetterie de La Louye dans la directive, ce préavis a été accepté tel que présenté par la municipalité. Au niveau des délégations, quelques points ont été rapportés notamment au niveau de l’ASIJ où l’on se réjouit d’entendre que les problèmes de transport ne suscitent quasiment plus de réclamation et que les travaux de remise en état de la salle de gym dont la plupart des frais seront pris en charge par l’assurance La Vaudoise, sont en passe d’être terminés. L’AIESFE s’est réunie le 12 décembre 2018 pour accepter un préavis pour la correction d’une conduite et son budget. L’ORPC a, quant à lui, abordé le 6 décembre 2018 son budget et le coût d’aménagement des locaux. Le SIEMV a la tristesse d’annoncer le décès de Pascal Desmeules, son exploitant. Il souligne aussi rencontrer des soucis au niveau de la station de pompage de l’Ecorcheboeuf suite à des déchets tels que panosses, chiffons… jetés dans les canalisations. Dans les divers et propositions, un conseiller interpelle la municipalité sur l’état de la route du théâtre du Jorat au Landi. Le syndic a précisé que la réfection de cette route sera à l’ordre du jour du Conseil du mois de juin au travers d’un préavis pour un crédit d’étude et un préavis d’investissement sera présenté d’ici la fin de l’année pour réaliser les travaux dans le courant 2020. Il est également rappelé que le cap des 3000 habitants devrait être atteint au 31 décembre 2020 entraînant une élection à la proportionnelle. Un appel est lancé aux personnes qui souhaiteraient participer au groupe de travail pour la création d’une entente apolitique et les propositions de noms pour cette liste sont les bienvenues.