Inauguration de la place St-Vincent à Aran-Villette

JPG  |  C’est dans une ambiance conviviale, malgré un petit crachin de saison, que la place se trouvant devant la grande salle des Mariadoules a bénéficié d’une appellation officielle en référence au patron protecteur des vignerons ST-VINCENT, le 26 janvier dès 11h. Le président du caveau des vignerons Vincent Chollet, avec son prénom prédestiné, a ouvert la partie oratoire, relevant que la fête de la St-Vincent qui se déroule dès le lendemain et ce depuis 25 ans a été initiée par Joseph Hug, municipal honoraire de l’ancienne commune de Villette. Le dynamisme induit par une telle manifestation démontre que le travail de la vigne ne se résume pas à la culture et à la vinification, mais aussi à se faire connaître et partager avec la population ses peines et joies, en un mot diversifier son activité avec une remise en question permanente. La St-Vincent, qui voit accourir un grand nombre d’amateurs pour le papet vaudois et la saucisse aux choux cuite sur le marc dans une vaillante distilleuse forme un réel trait d’union entre gens de la terre et la population lambda. N’est-ce pas aussi un repas roboratif en cette période de taille et autres?

Dynamisme des vignerons

Le syndic Jean-Pierre Haenni, représentant la municipalité de Bourg-en-Lavaux, s’est dit heureux de constater le dynamisme de ces vignerons. Retraçant brièvement les démarches, jusqu’au canton pour en obtenir l’aval, – n’avons-nous pas «L’Amour des lois» dans notre hymne cantonal – il a rappelé le parcours de vie de St-Vincent, ainsi que le développement pris par la fête éponyme de Villette. Il a apporté les vives félicitations de la municipalité pour les animations régulièrement mises sur pied par le caveau des vignerons. Alors que la plaque St-Vincent était dévoilée, quelques juteuses saucisses aux choux se parfumaient au marc et cuisaient dans la distilleuse, soigneusement piquées et surveillées par Hubert Testuz et Pascal Dance. Les participants pouvaient alors se retrouver dans la salle des Mariadoules, délaissant la fraîcheur de la place St-Vincent pour apprécier crus de la commune avec le traditionnel papet et… les saucisses.