Fête d’un nouveau nonagénaire

Pour la Municipalité, Nicole Matti, secrétaire | La Municipalité de Vulliens s’est rendue dans le hameau de Seppey, le jeudi 21 mai dernier, pour fêter les 90 ans de Michel Burnand. Chaleureusement accueillie par un jubilaire à l’esprit pétillant, son épouse et ses trois enfants, la Municipalité a pu partager un moment fort sympathique.

Surplombant le château, avec un magnifique dégagement, la superbe propriété de Michel et Béatrice Burnand est un vrai havre de paix. La belle et grande bâtisse a été construite en 1934 pour permettre aux deux familles héritières du château de passer, ensemble, certaines périodes de l’année à Seppey, au lieu de se partager l’occupation du château à tour de rôle. A l’intérieur, on peut y admirer des tableaux du célèbre peintre Eugène Burnand, de son fils David et de son épouse Julia Girardet, elle aussi sortie d’une lignée d’artistes.
Issu d’une famille bourgeoise de Vulliens depuis le 16e siècle, Michel Burnand est le fils de Marcel Burnand et le petit-fils du peintre Eugène Burnand, dont la notoriété a amplement dépassé les frontières régionales, voire nationales. Né à Paris le 21 mai 1925, Michel Burnand y a passé toute son enfance et s’est engagé dans l’armée française à l’âge de 19 ans. Blessé au front en Allemagne, il fêta ses 20 ans à l’hôpital, et l’armistice par la même occasion. Imprimeur de formation, il s’est rapidement intéressé à l’édition et au commerce du livre, ce qui l’a conduit à travailler pour la célèbre maison Hachette. En novembre 1950 à Paris, il épouse Béatrice, née Guillerme, dont les parents étaient amis avec ceux de Michel. De leur union naquirent Charlotte en 1952, François en 1953 et Cécile en 1964. C’est à la naissance de cette dernière, pour des raisons professionnelles, que la famille revient en Suisse, à Genève. Durant la grève générale de 1968, Michel Burnand a contribué à poursuivre, depuis Genève, la distribution des livres de la maison Hachette dans le reste du monde.
Aujourd’hui, la famille s’est agrandie avec 7 petits-enfants et une arrière-petite-fille. C’est à Seppey que Michel et Béatrice Burnand se sentent le mieux et retrouvent leurs véritables racines. Michel Burnand est membre du Conseil général et de l’Abbaye de la Paix. Il est également membre des trois abbayes de Moudon.
La Municipalité remercie la famille Burnand pour le merveilleux moment passé en leur compagnie et leur souhaite de garder leur humour et surtout une bonne santé.