Fête des Vignerons 2019 – Prise de température

Elle s’est terminée dimanche 11 août sur un bilan artistique et populaire fantastique

Jolie libellule entre les larmes
Beaucoup d’enfants ont pris part à cette Fête

Christian Dick |. La Fête des vignerons 2019 s’est terminée dimanche 11 août sur un bilan artistique et populaire fantastique. La ville de Vevey a accueilli plus d’un million de visiteurs et les 20 représentations officielles du spectacle ont attiré 375’000 spectateurs, faisant de cette édition la plus fréquentée depuis 1797. Le Couronnement a indéniablement été l’événement majeur de la Fête, suivi par 112’000 téléspectateurs. Trois médailles d’or sur six sont revenues à des vignerons de Lavaux, Jean-Daniel Berthet, le roi, Antonio Figliola, 2e, et Corinne Buttet, 3e. Suivent Pierre Fontannaz, 7e, Daniel Gocevski, 8e, médaillés d’argent. A l’heure de présenter la fin de cette 12e Fête des vignerons, les organisateurs par la voix de leur abbé-président François Margot, ne parlaient pas de bilan, mais de prise de température, l’événement n’étant pas terminé. L’abbé-président a notamment relevé la qualité de l’accueil fait aux visiteurs et la fatigue dessinée sur les traits des acteurs de la Fête. Il a encore révélé les larmes d’émotion apparues sur le visage des vignerons tâcherons. Daniele Finzi Pasca a dit et répété de ne pas attendre 20 ans pour danser encore. Le concepteur a œuvré depuis 7 ans pour que cette Fête soit belle et relevé la folie rare des gens d’ici et de la Confrérie pour avoir permis cette immense réalisation. « Des fous comme ça, on n’en trouve pas énormément. » Parmi les données principales figurait l’attachement des figurants à leur costume. Frédéric Hohl, directeur exécutif, a fourni quelques chiffres. Le taux d’occupation de l’arène a été de 94% pour les représentations nocturnes et de 72,5% pour celles de jour. Les journées cantonales ont été un succès sans précédent pour ce type d’événements. Trois représentations ont été annulées et reportées. Les Suisses ont-ils besoin de grandes manifestations? La réponse saute aux yeux. Il encourage les autorités et les sponsors à soutenir ce type de manifestations qui répond à une demande. Parmi les challenges figurait la propreté, grâce à la ville de Vevey, la mobilité, les journées cantonales et la sécurité. Une vente publique d’objets de la Fête aura lieu le 29 septembre à Aigle. L’enthousiasme de tous a été félicité. Il se réjouit déjà de la prochaine Fête. La syndique de Vevey, Elina Leimgruber, a relevé la qualité des rencontres inter-générationnelles. Tous les milieux se sont rencontrés et retrouvés à Vevey qui va se réveiller d’une parenthèse de trois semaines et demie faite de sourires et d’amitiés. Tous ont contribué au succès de cette Fête et personne n’a envie qu’elle s’arrête. Elle a remercié la Confrérie pour son travail admirable et les 5500 figurants pour leurs efforts. Pour la plupart, ils ont pris sur leurs vacances pour leur prestation à Vevey. Elle a tenu à remercier la population pour les nuisances qu’elle a bravement supportées depuis janvier et les organisateurs pour l’excellence de leur collaboration. 1001 journalistes accrédités ont cité l’événement et parlé de Vevey. Denis Froidevaux, en charge du dispositif de sécurité et de mobilité, a cité la mise en place d’un système de sécurité moderne adapté à la Fête et qui en respectait l’esprit. Le bilan est positif. Aucun incident majeur en lien avec la Fête n’a été signalé. Chaque problème a trouvé sa solution grâce à tous les intervenants et différents prestataires. Policiers, sapeurs-pompiers, hommes et femmes de la sécurité et de la PC, sanitaires et militaires, ce millier de personnes engagé pour la sécurité de tous n’a en fait rien vu de la Fête. Il convient de les remercier et de les féliciter. La parole revient à l’abbé-président qui conclut qu’il faudra patienter une dizaine de jours avant d’afficher des données plus précises quant aux résultats.

Dernier envol pour les étourneaux