Evoluer en apesanteur

Antonio Costa | La nouvelle édition des Family Games aura lieu à Vidy le 7 juin prochain. Cette année le Panathlon
Lausanne offre un parcours avec 20 sports à la clef. Votre hebdomadaire vous conte ces sports jusqu’au jour J.

La sensation de voler
Le trampoline est un sport qui offre une sensation de voler calculée. Cette discipline, qui s’est démocratisée au fil des années grâce notamment à la présence de nombreux trampolines dans les jardins personnels, manque tout de même d’athlètes en Suisse. Avec 250 licenciés sur l’ensemble du territoire helvétique et deux clubs sur le canton de Vaud, nous sommes encore bien loin des 305’000 athlètes français et de l’engouement que ce sport apporte au-delà de nos frontières.
Avez-vous déjà ressenti l’effet d’apesanteur, même si ce n’était qu’un instant furtif? Le trampoline permet cette sensation et c’est sans aucun doute une des raisons principales de l’engouement des athlètes qui le pratiquent. Activité sportive dérivée du cirque, le trampoline met l’accent sur l’acrobatie, la perception de son corps et le plaisir d’évoluer dans un univers insolite. Les athlètes doivent présenter de bonnes dispositions pour pouvoir en quelque sorte défier les lois de l’espace, du temps et de l’équilibre, mais également montrer un certain courage. Le trampoline est une discipline hautement spectaculaire, donc très attrayante pour les trampolinistes tout comme pour les spectateurs.
Le trampoline devient olympique pour la première fois en 2000 à Sydney. A cette époque, seules 24 places sont attribuées (12 femmes et 12 hommes). Devant le succès de cette compétition qui va dans l’esprit du Comité international olympique, celui-ci décida de porter le nombre de places à 32. Seules les épreuves individuelles en trampoline sont au programme des Jeux olympiques. Le nombre de places aux J.O. étant limité, un seul compétiteur par pays est autorisé à concourir, sauf les pays qui ont réussi à positionner deux trampolinistes dans les finales du championnat du monde l’année précédant les J.O.

Quelles sont les aptitudes requises pour la pratique de ce sport?
Le trampoline s’adresse à tous, il peut être pratiqué par les femmes et les hommes, mais c’est chez les jeunes qu’il rencontre le plus grand succès. La plupart des compétiteurs débutent assez jeunes, entre 7 et 10 ans, ce qui est important si l’on se prépare à de futures performances de haut niveau. Il est essentiel de se soumettre à un entraînement assidu jusqu’à la maîtrise totale des bases élémentaires. Ensuite un entraînement régulier pourra amener le trampoliniste à effectuer des éléments de plus en plus difficiles. L’apprentissage sera plus facile si l’athlète a pratiqué auparavant des disciplines comme la gymnastique artistique ou le plongeon.
Pratiquer le trampoline ne suffit pas pour devenir un champion. A l’image de la gymnastique artistique par exemple, le trampoline fait appel à des qualités spécifiques telles que la force dynamique, la mobilité, la concentration, la résistance à l’effort et l’équilibre.

Informations
Championnat suisse de trampoline
le 30 mai 2015 à Villeneuve (VD)
Fédération suisse de gymnastique
www.stv-fsg.ch