Dans le top 8 en inscrivant 15 points

BC | Bastien dit apprécier ce tracé aux allures de grand 8 même si les bosses, toujours plus dominantes, rendaient difficiles les réglages de sa Suter lors des essais libres du vendredi. En QP2, après de concluants débriefings, il gagne en motricité, 8 dixièmes tombent à nouveau pour une 10e place sur la grille de départ.

Bastien Chesaux: Course 1. «La chance est avec moi, un concurrent se loupe au deuxième virage, me touche et vient heurter le pilote juste devant moi. Ouf, je reste sur mes roues! Je perds quelques places et entame une remontée pour boucler le premier tour 10e. Je roule dans un groupe de 5 pilotes à la lutte pour le top6, on se gêne beaucoup tant les dépassements sont nombreux. Dans l’ultime boucle, un pilote attardé «campe» au milieu de la piste alors que nous arrivons à toute vitesse, je dois élargir ma trajectoire pour éviter la chute et je perds deux places pour ne finir «que» 8e. Après une entrevue avec la direction de course, rien n’y fait, je garde mon rang malgré cet incident.»

Course 2. «L’heure de la revanche! Mon départ est canon, je me place derrière Raffin, leader du championnat et parvient à distancer les fous furieux de la course précédente. J’évolue à mon rythme tout en contenant les attaques d’un pilote qui m’a devancé sur la ligne en première manche. Cette fois-ci, je finis en tête du groupe en 7e position et première Suter, yes!»
Juan Borja (team manager): «Je suis fier du travail accompli par le team ce week-end. Finir deux fois dans le top8, après les soucis de grip rencontrés le vendredi, c’est une belle performance à la hauteur des efforts investis. Bastien a su se battre en course pour gagner des places et se faire respecter. L’incident de course en première manche est désolant mais il s’est rattrapé lors de la deuxième manche avec à la clé, son meilleur résultat.»
Bastien: «J’avais hâte de rouler à nouveau sur ce tracé atypique. Avec Pablo, mon chef mécanicien, on a tourné la moto dans tous les sens pour enfin trouver une solution performante. Repartir avec 15 points en finissant deux fois dans le top8 est une belle récompense. Tout est réuni, tel était l’objectif, pour arriver confiant à la finale dans deux semaines à Valencia!»

Prochaine course à Valencia (ESP) les 15-16 novembre.