Commun, commune

Porte d’entrée de Lavaux, Lutry affirme son identité en la renouvelant. Son petit bourg charmant a su rester un village à l’ancienne pendant que la commune franchissait la barre des 10’000 habitants. De nombreux changements ont suivi l’évolution des besoins d’une population croissante et se poursuivent encore sans pour autant modifier le caractère du petit village lémanique si typique et si apprécié. Savoir garder son âme tout en accompagnant l’évolution inexorable du monde moderne. C’est le lot de toutes les communes du district qui voient la quiétude du petit village vaudois rattrapée par la frénésie trépidante de la société. Ce qui semblait immuable dans le temps se transforme petit à petit. L’évolution est imparable mais aménageable. Dans le pays du consensus, nous savons d’expérience qu’aucune décision radicale ne passe la rampe des débats ou du scrutin populaire. Il faut donner pour recevoir, mettre de l’eau dans son vin pour arriver à une décision. Cette décision ne contentera finalement personne complètement mais reste la manière de vivre ensemble qui a fait ses preuves. Dans un pays où l’éloge de la lenteur s’érige presque comme une science, les votations sont un moment crucial d’intenses débats. C’est presque oublier que la parole est donnée bien plus souvent que quatre fois l’an à la population. Autant de communes et 4 à 10 fois plus de conseils communaux. La participation à la vie de sa commune ne se reflète pas dans le taux de participation aux scrutins, elle se situe en amont dans la salle de conseil ! C’est ainsi que l’on parvient à maintenir la qualité de vie et à préserver cette région qui nous est si chère. Laissons les « C’était mieux avant ! » à la porte du caveau et voyons comment ce sera mieux après !