Cinquantième rugissant

Gil. Colliard | 140 pilotes, des chronos incroyables, une météo magnifique, une ambiance formidable, pas la moindre chute, cette 50e Course de côte moto organisée par le Moto-Club Châtel-St-Denis a été en tout point une réussite, offrant plaisir aux coureurs et au public et récompensant l’énorme travail des organisateurs et de toute l’escouade des travailleurs de l’ombre.

1 minute 02 et 80 centièmes, temps record inscrit par Jean-Luc David
Avec son départ déplacé, le nouveau tracé de l’épreuve a dorénavant inscrit son premier record, réalisé par le Français sur sa Kawasaki 1000, vainqueur de la catégorie Superbike-Superstock 1200 cm³. Tout au long du week-end les manches des essais et de courses ont pu se dérouler sur piste sèche offrant des conditions idéales. Un soleil généreux a attiré plus de 2000 spectateurs. Grillades et boissons ont été prises d’assaut. Des invités qui font l’actualité du sport moto étaient présents, tels Fred Corminbœuf et le jeune pilote Moto2 Robin Mulhauser. Sur le tracé, Jean-Luc Papaux, Daniel Bongard, Daniel Maillard, Jean-Luc Romans et autres anciennes gloires suisses du sport motorisé ont effectué des montées pour leur plus grand plaisir et celui du public qui a apprécié ces moments de nostalgie.

Remise des coupes et tirage de la tombola
Ce fut Joe Genoud, assisté de son frère Hubert et de son fils Joe Junior, qui remit les coupes aux participants du Championnat d’Europe de la montagne, dont il est l’instigateur et le promoteur. S’ensuivit la montée sur le podium des meilleurs pilotes des différentes catégories du Championnat suisse sous les ovations du public resté en nombre pour féliciter ces fous du guidon de tous âges. A l’issue du tirage de la tombola qui mettait en jeu une moto Suzuki GSR Gladius 650, le président de course, Roland Genoud, remercia chacun pour son implication dans la réussite de la manifestation et décréta qu’en ce week-end de jubilé, le mot «parfait» avait été inscrit dans le ciel bleu. Lui ainsi que les deux directeurs de course, Denis Rohrbasser et Daniel Maillard, quittaient leurs fonctions sur une belle réussite.
Il y a 50 ans, des passionnés de motos y ont cru, les suivants ont entretenu la flamme, aujourd’hui l’enthousiasme est toujours bien vivant, demain d’autres reprendront le flambeau; alors, coureurs et publics, revenez nombreux faire vivre cette grande fête de la moto!