Chexbres – Rencontre des aînés du 21 novembre

«Le bonheur est dans le pré, cours z’y vite, cours z’y vite, Le bonheur est dans le pré, cours z’y vite… il va filer»

WiCo | Aujourd’hui nous avons le plaisir d’être transportés dans le superbe Intyamon (ce qui veut dire: entre les monts). Cette merveilleuse vallée fermée à l’est par le défilé entre Gruyère et Enney et à l’ouest par le col de Jaman et l’étroit passage de la Tine. Au-delà, c’est soit la région montreusienne, soit le pays d’En-Haut. A l’intérieur d’un cirque de montagnes qui enserre cette contrée si proche de nous. De Montbovon à Lessoc, jusqu’à Estavanens, en passant par Albeuve, Neirivue et Grand Villard, ce n’est qu’herbages, villages et fermes isolées. Le film que nous présente Monsieur Gremaud nous plonge dans la vie de ces paysans-fromagers, vie toute de simplicité, mais avec leur délicieux accent, attestent de leur vif intérêt pour le maintien nécessaire et combien utile du respect de la nature. Il faut absolument que le cycle des saisons puisse se dérouler sans disparition d’espèces: flore, faune ou autres. Et c’est bien là qu’interviennent les passionnés. Ce sont d’abord les paysans qui comprennent, adoptant des mesures simples mais efficaces et salvatrices. Par exemple, conserver ou créer une certaine surface, la plus naturelle posible afin que la diversité soit assurée pour le bonheur des plantes, des insectes et des oiseaux. Monsieur Gremaud est ornithologue (science des plus passionnantes). Il nous présente sur image un grand nombre de ces légers et merveilleux messagers de la beauté sur terre: du tarier au bouvreuil, du hoche-queue à l’alouette, du pinson au rouge-gorge, que de grâce… Enfin les connaisseurs, si dévoués et persuasifs, sont à féliciter et encourager. Cerise sur le gâteau, le plaidoyer de Pascal Corminbœuf résume, toujours dans le film, et mieux que quiconque ce qui doit rester un absolu: le respect de la nature et de ceux qui doivent pouvoir en vivre. Merci à Monsieur Gremaud pour avoir exprimé ainsi son attachement profond à l’Intyamon. Merci aux préparateurs et organisateurs de cet après-midi.