Châtillens – Enthousiaste, la Jeunesse va au charbon pour son rallye

Rallye 2020 de Palézieux, du 27 au 30 mai

Gil. Colliard | Les alentours du terril de Châtillens prennent des airs de chantiers avec, petit à petit des bâtiments qui s’érigent, des matériaux qui s’empilent. Mais au fait, qui sont ces bâtisseurs, créateurs d’évènement? Quel est l’histoire de ce lieu, gentiment tombé dans l’oubli. Que restera-t-il après la fête?

Des défis à relever, une équipe à gérer, des souvenirs inoubliables 

Avec un comité fortement impliqué, composé d’Alain Chamot, président, Laurane Waridel secrétaire, Lorraine Golaz, caissière, Cédric Zutter et Vincent Gilliard, vice-présidents ainsi que Yann Ducros et Pascal Serex, membres adjoints, le rallye FVJC est en bonnes mains pour que la fête soit belle du 27 au 31 mai prochain. Ils sont à l’unanimité motivés par ce challenge, développant le sens des responsabilités, la mise en valeur des compétences, la gestion d’un budget, le travail en groupe évoluant ensemble vers le même but et le lien d’amitié qui se renforce par ces moments de grandes émotions. Plus d’une année d’investissement sera nécessaire pour créer une place de fête digne de ce nom au milieu de la campagne. La plupart d’entre eux étaient déjà à pied d’œuvre lors du rallye FVJC à Palézieux en 2013, malgré une météo exécrable, chacun y a pris un grand plaisir et a emmagasiné des souvenirs, de la confiance en soi et a profité de cette école de vie dans sa profession. Conscients de l’importance des défis à relever, tels que garder une bonne cohésion de groupe, trouver des sponsors et des bénévoles, résoudre les problèmes techniques, ils relèvent le gant et vont se donner pour aboutir à une réussite et que chacun avec fierté en retire une grande satisfaction.

Faire connaître le passé minier de la région

Depuis longtemps on passe à côté du «tas des mines» sans y prendre garde. Il s’agit du terril, une colline artificielle créée par l’accumulation de résidus minier, de la dernière mine de charbon vaudoise en activité, qui fut exploitée entre 1942 et 1947. Pascal Kindler, géologue fraîchement retraité et voisin du lieu, nous apprend qu’un puits vertical de 40 m de profondeur permettait d’atteindre les veines de charbon, lignite, d’une épaisseur de 15 à 100cm, prisonnières de la molasse, inclinées en direction des Tavernes. Les entrées sont aujourd’hui obstruées, mais on y trouve encore des débris de charbon. Désireux de redonner son importance à ce lieu, témoin du passé minier de la région et de laisser une trace de leur évènement, le comité a pris contact avec l’établissement scolaire primaire et secondaire d’Oron-Palézieux. Intéressées par le sujet, les classes de 4e de Pascale De Ambrogi et de 8e de Sonia Andersen travaillent à élaborer des panneaux didactiques qui seront disposés le long du sentier d’env. 200m, créé par la Jeunesse en collaboration avec la PC, menant au sommet du terril. Ils détailleront les lieux importants visibles depuis l’endroit: le château d’Oron, l’église de Châtillens, l’abbaye d’Haut-Crêt, entre autres, ainsi que l’historique de l’importance du charbon dans la région et celle de la fusion d’Oron. La commune prendra part à cette valorisation régionale en finançant les panneaux et en assurera la pérennité. Ambitieux, courageux et rassembleur, le comité du rallye crée une facette de durabilité à sa manifestation et se forge une nouvelle image, en incluant les élèves à son projet. Info sur www.palezieux2020.ch

Séance infos ouverte au public, le mercredi 29 janvier 2020 à 19h30 à L’Art’Scène de Palézieux-Village

Concours photo

La photo de la semaine :
Isabelle Hockenjos


Gagnez une journée d’initiation au parapente et un coffret whisky d’une valeur de Fr. 390.–

Chaque mois une photo mettant en scène notre bouteille vin ou de whisky est sélectionnée pour paraitre dans Le Courrier, et participera à la finale Facebook prévue le 10 mai prochain. Envoyez-nous vos photos à concours@palezieux2020.ch. Plus d’info sous www.palézieux2020.ch