Bilan moyen mais encourageant pour l’ASHB

Joseph Patrice Meyong |  La première partie de la saison 2016-2017 de l’AS Haute Broye se caractérise par une tendance générale, les différentes équipes se trouvent dans le ventre mou de leurs classements respectifs. Entre des résultats moyens en championnat et des motifs d’espoir en coupe, cette saison à l’ASHB, on joue en équipe.

L’équipe fanion de l’AS Haute Broye illustre parfaitement le début de saison du club. Sans toujours être étincelants et aucunement ridicules, les hommes du capitaine Etienne Chamot ont un bilan respectable. En 11 matches de championnat, ils en ont gagné quatre, réalisé un nul et concédé 6 défaites. Ce qui fait un total de 13 points sur 33 possibles. Ils occupent provisoirement la 7e place du championnat, dans un groupe de 12 équipes du championnat de 3e ligue, groupe 4 de l’Association cantonale vaudoise de football. Ce groupe est dominé par le FC Cheseaux 1 qui capitalise 28 points.

En ce qui concerne la Coupe vaudoise, l’équipe première de l’AS Haute-Broye n’a par contre pas tergiversé. Elle a dominé le FC Etoile Lausanne 4 buts à 2 au premier tour. Elle a ensuite éliminé sur tapis rouge le FC Boveresses en trente-deuxième de finale. Le FC Epalinges a connu le même sort que ses prédécesseurs en seizième de finale, 5 buts à 2 après une épique séance de tirs aux buts. Le huitième de finale face au Pully football I (2e ligue) a été renvoyé pour des raisons météorologiques, au grand dam de l’ASHB qui surfait sur une dynamique positive. Qu’à cela ne tienne, les hommes de l’entraîneur Samuel Guignard gardent au frais leur détermination et l’envie d’éliminer un adversaire d’une ligue supérieure.

Au vu de ces 2 compétitions, il ressort clairement que l’AS Haute-Broye I a le talent et le caractère pour jouer le haut du tableau. Il suffirait de perdre moins de points à domicile pour se rapprocher des 2 premières équipes de la poule, le FC Cheseaux I et le FC Granges Marnand I, qui sont pour l’instant hors de portée. La trêve fera un grand bien à tout le monde pour repartir au combat rechargé à bloc dès le 19 mars 2017 face au FC Porto Lausanne I.

Les résultats de l’AS Haute-Broye II sont proches de ceux de la I: 3 victoires, 2 nuls et 6 défaites, les hommes du coach David Mounir occupent la 9e place du classement de 4e ligue. Si les 2 premières places, occupées par le FC Espagnol LS I et le FC Saint-Légier IIA, sont pratiquement injouables (les 2 équipes capitalisent respectivement 30 et 31 points sur 33) le haut du milieu du tableau est largement jouable. Cette position permettra de s’éloigner encore plus de la zone rouge, mais aussi de se maintenir à un bon niveau pour les saisons à venir. Tout compte fait, pour la II le plus important reste le maintien. Après une montée la saison précédente, l’adaptation du nouvel échelon est certainement la priorité.

L’équipe des séniors 30+ élite est l’équipe la plus performante du club. Certes les standards du club en matière de points sont largement respectés, 10 points, mais les «jeunes talents» de l’AS Haute-Broye occupent une magnifique place de 5e sur 10 avec 3 victoires, 1 nul et 4 défaites. Si la victoire face au FC Roche I n’avait pas été annulée pour cause de retrait de l’équipe, l’ASHB aurait bouclé le tour avec 13 points.

Si le début de saison en championnat a été pénible, c’était tout le contraire en coupe. Les séniors de l’ASHB n’ont pas du tout hésité à trouver leurs marques. Exemptés du 1er tour préliminaire du 15 août, ils ont étrillé le FC Romanel (sen.30+) en trente-deuxième de finale par le score fleuve 5 buts à 0. Pour les seizièmes de finale, ils ont battu à plate couture une solide équipe du FC Hermandad APN (Sen.30+/C) qui boxe dans la catégorie supérieure 3 buts à 0.

Qu’est-ce qui justifie les débuts pénibles de la saison des séniors de l’ASHB ? l’un des coaches Giuseppe Monteleone nous livre ici son analyse :

GM: «Vous commencez par les choses qui fâchent (rire). Certains de mes joueurs vous diront que c’est à cause du changement de tactique effectué lors de ce début de saison, moi je vous dis que le calendrier ne nous a pas été favorable, lors de ces 4 défaites, lors desquelles nous avions d’ailleurs bien joué, nous avons affronté l’actuel leader du groupe, le 2e, le 3e et le 6e, rien de honteux non !? »

Comment avez-vous réussi à redresser la barre, en enchaînant plusieurs victoires à la fin du premier tour  ?

GM: « Je pense que l’électrochoc est arrivé lors de notre dernière des 4 défaites, à La Tour-de-Peilz où nous ne méritions absolument pas la défaite, ce soir-là, malgré le bon jeu et les actions dangereuses que l’on s’était créés, le destin l’avait décidé autrement. Cette frustration nous l’avons convertie en «grinta» positive pour les matches suivants et nous sommes revenus avec la tactique de la saison d’avant (rire).»

«Qui veut aller loin ménage sa monture». Ce proverbe s’applique durant cette trêve. Les différentes équipes de l’ASHB se projettent déjà sur la deuxième partie de la saison. Les différents programmes de préparation sont en cours de finition. Au crépuscule de l’année 2016, l’Association Sportive de Haute Broye affiche un bilan moyen mais encourageant. Toutefois, la question sur les ambitions des différentes équipes se pose. Au delà de tout les résultats sportifs, le principal but de la grande famille ASHB est atteint. Durant toute l’année, ses membres ont passé ensemble de bons moments. Cela continuera sans aucun doute durant les années à venir.