Avec son troisième sacre, la Suisse a une nouvelle star

Antonio Costa | La nouvelle édition des Family Games aura lieu à Vidy le 7 juin prochain. Cette année le Panathlon Lausanne offre un parcours avec 20 sports à la clef. Votre hebdomadaire vous conte ces sports jusqu’au jour J.

Timea, la figure marquante de ce début 2015
Timea Bacsinszky est la figure marquante du tennis suisse de 2015. A Monterrey, la Vaudoise s`est offert, à 25 ans, son troisième titre sur le Circuit. Déjà sacrée la semaine passée à Acapulco face à Caroline Garcia, Bacsinszky s’est imposée 4-6 6-2 6-4 en finale, toujours contre la Française, 29e joueuse mondiale. Longuement interrompue par la pluie alors que la Vaudoise menait 3-1 dans la deuxième manche, la partie a duré 2h44.
Ce troisième titre, après Luxembourg 2009 et, donc, Acapulco, permet à Bacsinszky de grimper de cinq rangs à la WTA et de figurer à la 26e place mondiale, le meilleur classement de sa carrière.
Le tennis suisse se porte bien et cela depuis plusieurs années maintenant. Notre pays connaît le succès. Cette notoriété on l’a doit à nos champions. Quand on parle tennis en Suisse, on pense immédiatement à Roger Federer, numéro 1 mondial pendant 302 semaines, mais aussi à trois autres joueurs ayant intégré le top 10 mondial de l’ATP: Marc Rosset, Jakob Hlasek et Stanislas Wawrinka, et dix en tout pour le top 100 avec Heinz Günthardt, Roland Stadler,
Claudio Mezzadri, George Bastl, Michel Kratochvil,
Marco Chiudinelli, mais aussi Martina Hingis et Patty Schnyder qui représentent le talent du tennis suisse féminin.
Le bilan 2015 de Timea Bacsinszky est époustouflant: dix-huit victoires pour deux défaites seulement! Les seules joueuses à être venues à bout de la guerrière de Belmont sont la Roumaine Simona Halep en finale à Shenzhen (Chine) et l’Espagnole Garbine Muguruza au 3e tour de l’Open d’Australie.
De quoi légitimement ambitionner intégrer, à très court terme, le top 20 mondial, voire même encore mieux à moyen terme. Affaire à suivre…

Informations:
www.family-games.ch