ASHB – La montée en 2e ligue n’est que partie remise

Le match à Oron-la-Ville

La saison 2018-2019 de l’ASHB sera sans doute l’une des plus mémorables de son histoire. Après un championnat sérieux et un parcours aux barrages plus qu’honorable, l’Association sportive d’Haute-Broye échoue au pied du podium à cause du classement fairplay. Pour les fans des jaunes et noirs, l’aventure n’est que partie remise.

Joseph Patrice Meyong |  Tout avait pourtant bien commencé pour les matches de barrage-promotion 2e ligue pour l’AS Haute-Broye. Le premier déplacement du 9 juin, à 14h30, sur le terrain de Lonay avait été couronné de succès. Accompagnés par un groupe de supporters de plus de 200 personnes, les guerriers de l’ASHB étaient allés damer le pion au FC Lonay 1-2 après un match serré et riche en émotions. Cette victoire, arrachée aux derniers instants du jeu, avait laissés présager une véritable possibilité de jouer en ligue supérieure la saison prochaine.

Le deuxième match était beaucoup plus compliqué, tant l’adversaire était supérieur sur le papier et sur le terrain. Le FC Yverdon-Sports 2, après avoir marché sur le FC Pied du Jura 1 par le score fleuve de 4-0, arrivait à Oron en conquérant. Sans se faire prier, les visiteurs prirent le jeu à leur compte et assiégèrent littéralement le camp de l’ASHB. Les locaux à la défensive, débutèrent le match sans un véritable attaquant de pointe. Les visiteurs, amenés par leur attaquant puissant Xavier Tshiboko, multiplièrent les offensives sans trouver le cadre durant la première partie du jeu. Le schéma était simple. Yverdon attaque, «l’AS» défend. Les locaux répliquaient sporadiquement grâce aux coups de pied arrêtés. Les entrées de Besnier Corentin à la quarantième minute, ainsi que le changement de stratégie de la deuxième mi-temps ne changèrent aucunement la physionomie du match. Malgré le soutien d’un public estimé à plus de 300 spectateurs et d’une combativité sans réserve, l’ASHB encaissa le premier but à la 70e minute, par un coup de patte du numéro 10 du FC Yverdon-Sports Xavier Tshiboko. Deux buts supplémentaires vinrent saler l’addition en faveur des visiteurs. Malgré cette large défaite, l’ASHB avait encore un set à négocier. Mais cette fois-ci, l’adversaire était à sa taille.

Pour monter, il fallait gagner

Après les deux premières journées de barrage, le FC Pied du Jura 1 et l’AS Haute-Broye 1 totalisaient le même nombre de points, avec une victoire et une défaite. Le FC Pied du Jura bénéficiait par contre d’un meilleur classement au fair-play (330), quand l’ASHB était classé (524). Aucun calcul n’était dont permis pour l’équipe d’Oron. La victoire était impérative.

Tout avait également bien commencé le dimanche 16 juin. Dès 14 heures, la commune d’Apples assista à un déferlement d’une marée de supporters jaunes et noirs. Arrivés en bus, voitures et vélos, les supporters de «l’AS» étaient arrivés tambours battants, en donnant la voix et s’installèrent comme s’ils étaient chez eux. Les locaux, très hospitaliers, leur cédèrent le côté buvette. Beau temps, beau public, beau terrain, bières fraîches, toutes les conditions étaient réunies pour assister à un magnifique match de football.

Obligés de gagner, les joueurs de l’ASHB prirent le taureau par les cornes. Motivés et joueurs, ils imposèrent toute de suite leur style de jeu. Mené par Samuel Guignard, calme et précis à la passe, les visiteurs multiplièrent des incursions au côté droit. L’ASHB joueuse et dominante, ouvrit logiquement le score à la 11e minute grâce à Xavier Bassols. Ils n’arrêtèrent pas de jouer pour autant. Après plusieurs offensives sans succès, le FC Pied du Jura rééquilibra le jeu. Après une action bien construite, Roan Fiechter contrôla le ballon dos au but et décrochât une frappe en pivot au petit filet du but de l’ASHB à la 35e minute. Un but partout à la mi-temps, fut également le score au coup de sifflet final. Malgré les encouragements des supporters des deux camps, aucune équipe n’a pu prendre le dessus. Avec ce score de parité, le FC Pied du Jura 1 monte en deuxième ligue grâce à un meilleur classement fair-play. Les scènes de liesse étaient sans surprise du côté des locaux.

Merci pour ce magnifique parcours

Si au coup de sifflet final, la déception se lisait sur les visages des joueurs de l’ASHB, ils ont par contre eu droit à une longue période d’applaudissement. Courageuse et sans avoir rien lâché, la montée en deuxième ligue s’est jouée à un détail. Un détail qui devient très important, le fair-play. Ce qui n’enlève en rien le brillant parcours de l’équipe d’Oron. Les supporters leur ont dit merci pour ces moments de joie. Les supporters quant à eux sont venus très nombreux d’Oron et environs. Ils ont chanté avant, pendant et après le match. Au moment de leur retour, ils ont eu droit à une bonne salve d’applaudissement du public du FC Pied du Jura. C’est exactement pour ce genre d’émotions que nous aimons tant ce jeu.

Le match à Apples contre le FC Pied du Jura