Aran/Villette – Open Air annuel

Les 22, 23 et 24 août, derrière la grande salle, ouverture des portes dès 18h30

Colette Ramsauer | Les 22-23-24 août prochains, pour le bonheur des cinéphiles, la place du village à Aran, charmant balcon de Lavaux,  se transformera comme chaque année en salle de cinéma. Traditionnellement, les organisateurs projetteront des titres à redécouvrir.

De cape et d’épée

Le Bossu, 1997, 122’, film réalisé par Philippe de Broca, adapté du roman feuilleton de Paul Féval. Avec Daniel Auteuil, Fabrice Luchini, Marie Gillain, Vincent Perez, Philippe Noiret. «Si tu ne viens pas à Lagardère, Lagardère ira à toi ! » : tel est le serment lancé par Lagardère (Daniel Auteuil) au comte de Gonzague (Fabrice Luchini) assassin de son ami le duc de Nevers, pour capter sa fortune. Après avoir sauvé Aurore (Marie Gillain), la fille de Nevers (Vincent Perez) des griffes de Gonzague, il faudra seize ans au chevalier de Lagardère pour venger son ami, faire triompher la morale,
sauver l’honneur et… trouver l’amour.

Une comédie

Le bonheur est dans le pré, 1995, 106’, film français réalisé par Etienne Chatiliez, l’histoire d’un chef d’entreprise jouant de son incroyable ressemblance avec un homme disparu pour  prendre sa place. Avec Michel Serrault, Sabine Azéma, Eddy Mitchell. Les tracas s’accumulent pour l’époux de Nicole Bergeade (Sabine Azéma), Francis Bergeade (Michel Serrault), lorsque Dolorès Thivart (Carmen Maura) et ses deux filles participent à une émission de télévision pour retrouver leur mari et père, un certain Michel Thivart, disparu vingt-six ans plus tôt… et que Michel Thivart (Michel Serrault) s’avère être son parfait sosie!

Un drame

Gran Torino 2008, 112’, thriller américain réalisé et produit par Clint Eastwood d’après un récit de Dave Johannson et Nick Schenk, avec lui-même dans le rôle de Walt Kowalski, vétéran de la guerre de Corée, aux côtés d’acteurs non professionnels, Bee Vang et Ahney Her dans les rôles de deux adolescents appartenant à la communauté Mong. Le film s’ouvre sur la cérémonie de funérailles de la femme de Walt. Le vieil  homme est stupéfait par l’éloge superficiel à sa femme fait par un jeune curé, également et par l’absence de considération de ses propres fils, préoccupés par leurs problèmes personnels. L’acteur américain (78 ans en 2008) démontre, un fois de plus dans ce film, son immense talent.

Les projections démarrent à la nuit tombée et par tous les temps (abri en cas de pluie). Dès 18h30, bar/restauration. N’oubliez pas votre chaise pliante et de quoi vous couvrir s’il fait frais. Entrée libre.