Amis-Gyms Forel à la Fédérale

«Départ pour la FFG». Devant de gauche à droite : Emma Tisserant, Jade Betzi, Ursula Lieblang (monitrice), Madeline Crot (remplaçante et supporter), Marie Wilhelm Derrière de gauche à droite : Mani Devantéry, Jeanne Billaud, Maëlle Rittener, Ludivine Crot, Nikita Lieblang, Aliénor Genevaz (monitrice), Justine Delessert, Camille Bracelet. Manque: Stéphanie Caillat (monitrice), déjà à Aarau car elle était engagée en tant que juge en gymnastique & danse

Aliénor Genevaz |  Lors de l’assemblée générale des Amis-Gyms Forel (Lavaux) en automne 2018, Stéphanie Caillat, monitrice du groupe Gym & Danse, a lancé la folle idée de mettre sur pieds un groupe, pour participer à la Fête fédérale de gymnastique (FFG) à Aarau. Ni une ni deux, elle a réussi à motiver Ursula Lieblang et Aliénor Genevaz pour cette folle aventure. 

Aller à une Fédérale, ce n’est pas rien. Notre objectif était clair: aller à Aarau pour représenter les couleurs des Amis-Gyms Forel (Lavaux) et permettre à nos gymnastes de vivre cette expérience gymnique unique et inoubliable. Ce concours est plus cher que les autres compétitions auxquelles nous participons, et les cotisations annuelles des gymnastes ne permettent pas de couvrir ces inscriptions. Puis les règlements sont stricts quant aux limites d’âge des participants d’un même groupe ainsi que sur les directives de concours selon la discipline choisie. Pour une société de la taille des Amis-Gyms un vrai challenge. 

L’aventure…

• Avoir des gymnastes disponibles, motivés et ayant des âges et niveaux correspondant à la même catégorie. 

• Choisir la discipline, puis l’engin. 

• Préparer une production en agrès de société, alors qu’aucune des trois monitrices n’est juge dans cette discipline. 

• Gestion des entraînements (1h30 par semaine) en plus de la saison gymnique déjà chargée  de chaque participante. 

• Financer notre Fédérale. Les Amis-Gyms nous ont donné un coup de pouce, les gymnastes ont vendu du fromage et Amélie Fromaget, de Palézieux, s’est occupée du logo et des impressions.

Après ce parcours du combattant, le jour «J» arrive enfin, ce vendredi 14 juin à 18h45, rendez-vous à la gare de Palézieux pour le départ. Train, respect des horaires, traverser Aarau en groupe avec dix adolescentes stressées mais tout autant surexcitées, des accompagnants-supporters aussi motivés que les filles à découvrir Aarau et sa place de fête gigantesque. La soirée était très animée et dur dur pour les monitrices d’aller coucher les filles. Nous avons «dormi» sur des petites paillasses dans une salle de gymnastique triple à 2,6 km de la place de fête. A 6h (même un peu avant), avec des petits yeux, tout le monde est debout pour se rendre sur les places de concours. Toute la troupe suit le mouvement: petit déjeuner, échauffement, répétitions des quelques passages et réglages de dernières minutes dans le gazon, comme bien quelques autres sociétés. A 10h précises, nous sommes convoqués par la responsable de notre site de compétition. Tout est minuté: le temps pour installer les engins et l’échauffement individuel. A 10h12, notre musique commence. 3 minutes et 12 secondes plus tard, sous un tonnerre d’applaudissements des nombreux spectateurs et de nos supporters, les gymnastes étaient dans leur position finale. Elles ont présenté ce que nous avons préparé ensemble pendant de nombreux mois. Certes, ce n’était pas parfait, on a vu quelques erreurs, mais les Forelloises peuvent être fières d’elles! Nous terminons à la 51e place en concours de société – Jeunesse 1 partie. 

Avant notre retour en terre vaudoise, nous avons profité du soleil, de tout ce qui a été installé et organisé de façon incroyable en Argovie pour cette grande manifestation. 

Encore un grand merci aux gymnastes, à mes collègues monitrices, à la société des Amis-Gyms Forel (Lavaux) et aux parents pour votre investissement et votre confiance!

Pour résumé, nous avons atteint notre objectif: vivre une Fédérale de gym en pratiquant et partageant notre magnifique sport, en passant des moments inoubliables avec nos gymnastes. Les rires, les sourires, les progrès observés entre le début et la fin de toute cette aventure gymnique à Aarau, c’était juste le top! 

Nous en retenons qu’une seule chose, vivement la FFG Lausanne 2025!