Adrien Pittet dans la roue du top 10

Margo Waldvogel | Adrien Pittet, meilleur pilote suisse du CEV 2015, est à la porte du top 10. Iker Lecuona a encore surpris ! A Valencia, la finale du championnat d’Espagne, catégorie Moto2, a débuté par une course réduite à 13 tours, suite au crash de T. Nagashima.
X. Vierge a remporté les deux courses devant E. Pons, et L. Mahias a fini 3e mais n’a pas terminé la seconde course que T. Nagashima a bouclée au 3e rang.
Du côté des pilotes suisses, parti de la 8e ligne sur la grille, A. Pittet a encore démontré toute son aptitude à décrocher des points, assurant sa 11e place au classement général du CEV. L’objectif du début de saison, qui était de passer au-dessous de la 20e position, a été atteint, pour la plus grande satisfaction du team.
A. Pittet: «J’ai chuté aux essais et mes douleurs étaient encore présentes lors des qualifications. En courses, avec deux bons départs et de suite bien positionné, j’ai pu remonter des rangs avant que des groupes ne se forment, terminant 11e la première course, puis 13e la seconde. C’est une bonne chose d’avoir marqué des points en devenant meilleur pilote suisse du championnat, manquant de peu le top 10.»
Confiant et bien placé dans la roue de L. Marini,
I. Lecuona s’est battu durant toute la course pour la 7e place mais un gros freinage devant eux a provoqué la chute des deux pilotes. De retour au box, il a reçu la visite inattendue de Jorge Martinez Aspar, venu le féliciter. Le jeune Espagnol a laissé perplexe plus d’un après avoir réalisé cet exploit alors qu’il a très peu roulé en Moto2, n’ayant jamais piloté une 600 cc auparavant!
La moto a été ensuite moins stable lors des freinages, quand des à-coups se sont fait sentir à chaque changement de rapport, surtout en passant la deuxième vitesse. I. Lecuona a fini alors au 11e rang la seconde course, et 18e du CEV avec 20 points.
I. Lecuona: «Malgré ma chute, je suis content de cette bataille avec Luca Marini. Ravi de cette nouvelle expérience en Moto2, je reste conscient du travail qui m’attend encore dans cette catégorie. Ce type de moto m’a donné des sensations nouvelles et importantes qui vont me servir de nouvelle base de travail.»
A la fin de sa première année d’expérience, le Swiss Junior Team Moto2 a clairement démontré sa capacité à faire progresser de jeunes talents, autant par son niveau de préparation technique que par le coaching des pilotes.
Le team remercie toutes les personnes qui ont contribué à la réussite de cette saison. Il va poursuivre son expérience avec des tests privés en fin d’année et espère communiquer prochainement ses objectifs pour la prochaine saison.
Autres Suisses engagés, Marcel Brenner a retrouvé la piste après s’être blessé à Navarra et a terminé ces deux courses aux 23e et 25e rangs, précédé par Stéphane Frossard, aux 19e et 18e rangs. Au classement final, M. Brenner est 28e et S. Frossard, 30e.

Résultat final :
http://www.fimcevrepsol.com/en/results/results?anyo=2015&type=1&categoria=108