Trois week-ends d’enfer

Mathieu Janin | Durant la deuxième quinzaine de janvier, la grande salle de Forel accueillera le public du chœur d’hommes L’Avenir pour ses six soirées annuelles. Ce nouveau spectacle choral et théâtral avec chœur d’enfants et chœur d’hommes transformera la Grande Salle communale en chalet avec ambiance forestière et montagnarde garantie.
Cette année, le chœur d’hommes L’Avenir, dirigé par Frédéric Jochum, et le chœur d’enfants Les Croc’Notes, nouvellement dirigé par Elvira Sonnay, retrouvent leur ami metteur en scène Thierry Pahud, qui a sorti de son écritoire une de ses pièces à succès, écrite en 2005, et leur garantit ainsi un «Week-end d’enfer !» inoubliable ces prochaines semaines à Forel (Lavaux).
Ce spectacle vous transportera à la montagne. Que la forêt est belle été comme hiver, qu’il fait bon se retrouver dans le calme de son chalet en fin de semaine. En effet, l’entrepreneur Edouard de Monfaucon a acheté cette cabane pour se reposer de ses longues et intenses journées de travail; d’ailleurs, son épouse le laisse s’y rendre en principe… seul.
Pour cet homme d’affaires averti et baroudeur de surcroît, sa cabane dans les bois est sans doute son bien le plus cher. Mais son fils invite alors son assistante de direction au chalet, sans savoir pour autant qu’elle est également sa maîtresse… Un authentique blizzard les attend dans la montagne et ils ne devraient pas être dérangés durant ce week-end. A moins que… Nous ne vous dévoilerons dans ces lignes rien de plus de ce vaudeville d’excellente cuvée. Car, comme le bon vin, le meilleur moyen de l’apprécier est de le déguster soi-même.
Cette pièce vous réserve des personnages hauts en couleurs pour une comédie où les situations cocasses ne manqueront pas.
Tradition culinaire oblige, les spectateurs pourront également se restaurer au sous-sol, avant et après le spectacle, «Au Refuge» tenu par René Chaubert et son équipe, et déguster selon la soirée du rôti de porc avec gratin dauphinois et salade, de la saucisse aux choux avec papet vaudois et salade, de l’émincé de porc avec riz et salade, du jambon avec gratin dauphinois et salade ou de la saucisse à rôtir avec pommes mousseline et salade. A moins qu’ils préfèrent de la petite restauration à la carte sous forme de feuilletés aux champignons, d’escargots, de foie gras, de tarte à la crème ou de tarte au vin cuit. Dès 23h, une animation musicale sera assurée par Yvoa Pittet.

Infos et réservation en ligne : www.choeuravenir.ch ou par téléphone au 079 819 62 92 (de 18h30 à 20h30).
Spectacle : les samedis 17, 24 et 31 janvier 2015, mercredi 21 janvier, vendredis 23 et 30 janvier.
Ouverture des portes du refuge dès 18h (sur réservation uniquement) pour souper.
Levée du rideau à 20h. Places numérotées.
Prix d’entrée Fr 20.– pour les adultes et Fr. 8.– pour les enfants (dès 8 ans).
Avec buvette, bar, tombola et bal (les samedis) à la Grande Salle avec Gibus-Lord Music.

Thierry Pahud est le fondateur de la Compagnie du Talent. Tour à tour auteur, comédien et/ou metteur en scène, il possède une vision théâtrale qui déborde largement la scène. Enrichi par de nombreuses expériences professionnelles, dont notamment la direction du Théâtre de Beaulieu à Lausanne de 2004 à 2011, il accorde un soin particulier au confort et au plaisir des spectateurs avant, pendant et après le spectacle. Il cultive son jardin au travers d’innombrables expériences dans le monde du spectacle, du théâtre, du marketing, de la communication et de la direction de projets culturels. Il est l’auteur d’une douzaine de comédies dont la plupart sont destinées à sa propre troupe de théâtre, la Compagnie du Talent dont «L’Amnésique» (2004), «Mamie Google», «Qui prend des paris» (2012) et son grand succès de l’an dernier, la pièce «Le Chantier» jouée du 4 juillet au 6 août dernier devant plus de 20’000 spectateurs.
Frédéric Jochum est le directeur du chœur L’Avenir. Après de solides études musicales, Frédéric Jochum décroche une licence de musicologie, un diplôme en chant et en direction de chœurs et d’orchestre. Après la direction de nombreux chœurs et des débuts à l’opéra notamment en Allemagne, ainsi que la création d’une école d’art, il s’installe définitivement en Suisse en 2005. A la fois professeur de musique et chef de chœurs, il collabore avec le maître de l’opérette Christian Baur et la Compagnie Ad’Opera pour des projets concernant le compositeur Offenbach. Depuis 2009, Frédéric Jochum dirige également le chœur d’hommes L’Avenir de Forel (Lavaux) avec autant de passion que de dynamisme. Pour ce «Week-end d’enfer !» Frédéric Jochum, en collaboration avec l’harmonisateur Olivier Rossel, vous propose un programme choral varié et adapté au contexte tumultueux de ce week-end décidément pas comme les autres…
Elvira Sonnay dirige le chœur d’enfants Les Croc’Notes depuis cet été. Elle est une musicienne passionnée depuis son plus jeune âge. Née à Moscou, elle y a commencé sa formation à l’âge de 10 ans. Après une spécialisation dans le piano et le chant à l’école de musique Haendel, elle a poursuivi son parcours à l’Ecole musicale supérieure M.M. Ippolitov-Ivanov à Moscou où elle a obtenu en juin 2000 son diplôme de chef de chœur et de professeur de musique. Elle a ensuite exercé en tant que directrice de chorale et professeure de chant à l’Ecole de musique d’Etat G.F Haendel de Moscou durant 4 ans. Sous sa direction, le chœur a participé à de nombreux festivals de musique à Moscou et gagné plusieurs prix, dont celui d’«On chante à Moscou». Dès son arrivée en Suisse en 2009, elle n’a cessé de continuer à pratiquer sa passion en s’investissant bénévolement pour la chorale d’enfants «Les Colibris» au collège d’Oron-la-Ville. Cette chorale a récemment participé à de nombreux événements en Suisse romande, tels que le «Festival international d’enfants» à Lausanne-Montreux en juin 2014 et le concert de l’abbaye de Bonmont en décembre 2013 en collaboration avec André Denys et le Madrigal du Jorat. Elle a également pris la direction de plusieurs chorales locales, les chœurs mixtes «Talentèle» en 2012, «Lè Maïentzette & Les Sittelles» en 2014 et le chœur d’enfants de Forel (Lavaux) «Les Croc’Notes» cette même année.