25e édition du Mot’occase de Palézieux

N.By |  Samedi 7 mai, le Mot’occase aura lieu pour la 25e fois dans la zone industrielle En Grivaz, située en bordure de la route Palézieux-Granges. Ce jour-là, la bécane sera reine locale. Le but premier de la manifestation est de favoriser les contacts entre les vendeurs et acheteurs potentiels de motos, matériel ou habillement motards, mais c’est aussi une joyeuse fête populaire. Dès le matin on y vient, souvent par curiosité, parfois en famille, heureux de se plonger dans l’atmosphère détendue caractérisant la journée. Les plaques étrangères visibles sur le parking attestent la renommée de la manifestation. Le public déambule en toute décontraction dans une cour des miracles constituée de bécanes et d’accessoires de tous âges que n’importe qui peut présenter à sa guise. La moto rutilante côtoie parfois une ruine lamentable qui peut devenir merveille dans les mains d’un magicien de la mécanique ou simplement d’un amateur éclairé. Il est possible de se restaurer et de lutter préventivement contre les affres de la soif sur place. Une grande cantine est aménagée dans le local de la carrosserie Girard et aux alentours.
Cette manifestation est rendue possible par l’amabilité des responsables des entreprises établies en ces lieux qui font dès la veille au soir place nette devant leurs locaux. Un grand merci à eux tous.
Après 25 ans d’activité en qualité de responsable du Mot’occase, Frédéric Muser a décidé de déposer ses clefs. C’est Josiane Rossier qui prend le relais. Josiane était jusqu’à présent responsable du secteur administratif de la manifestation. Elle est secondée par sa famille, motarde dans l’âme.
Les premières éditions d’un marché de motos d’occasion furent organisées par le Fan’s club du village au battoir de Palézieux pour trouver des fonds dans le but de soutenir les coureurs moto de la contrée évoluant au niveau national et international. Le journal motard Racing Fan’s club a publié le 1er février 1986 un bulletin dont une rubrique présentait les coureurs de la région: Pierre Zavatini, Alain Sonnay, Nicolas Imhof, Jean-Luc Demierre, et les équipages de side-car Clerc-Mai, Guyaz-Rossier et Progin-Hunziger. Le Fan’s club de Palézieux a renoncé après 2 ou 3 ans au Mot’occase, parce que le résultat financier ne répondait pas aux attentes, et c’est en 1991 que Frédéric Muser a pris le relais avec une équipe de copains.