« La loi, sur les armes : les mensonges, l’ inutilité et l’incohérence »

Frédéric Corboz. |. Un article paru dans le journal régional, Le Courrier N°14 du 11 avril, m’a particulièrement et heureusement frappé. Certes son auteur écrit dans les colonnes ouvertes aux opinions, ce qui laisse tout un chacun libre et responsable de la sienne. Monsieur, vous avez pertinemment osé parler de mensonges, et d’inutilité se rapportant à une mesure, où finalement la pugnacité administrative et la tracasserie s’en prennent à nos libertés citoyennes, sans aucune et quelconque efficacité dans la lutte contre la criminalité. En cas d’attitudes de rétorsions de la part de Bruxelles, ce qui ne nous étonnerait pas, ce ne serait pas une première. Si nous voulons conserver une souveraineté non agressive et conciliante avec nos voisins européens et les autres, l’heure viendra probablement où nous aurons à faire le choix entre la soumission ou le grignotage de notre démocratie, dans laquelle, comme vous le relevez fort à propos, nous sommes attachés à notre droit de vote et à nos libertés.