Voile – Régates des Feuilles mortes

Dernière régate officielle de la saison

Christian Dick  |  La météo annonçait des perturbations. Elles se sont effectivement produites. Dimanche dernier, jour de la Régate des Feuilles mortes, des rafales de 6 sur l’échelle de Beaufort ont été enregistrées, ce qui équivaut à des vents soufflant à plus de 40 km/h. Des crêtes d’écume blanche surfant sur les vagues en sont un signe. A l’heure dite, peu avant 9 heures, le comité de course hissait un fanion vert indiquant un départ pour un parcours côtier en direction de Lutry. Au mi-parcours théorique, au lieu de concourir jusqu’en direction de Vevey, le comité décidait de l’arrivée. C’en était fait des départs au lof, d’une grille avantageuse et des espoirs de rattrapage. Le treuil remontant le lest des bouées à près de 200 mètres de profondeur en était la cause. Au final et en temps compensé, Kerosen à Jean-Louis-Corboz a devancé Wanted à Manuel Gaudin et Solaire à votre serviteur. Ces conditions furent, de l’avis de certains, les meilleures de la saison. Elles ont du moins récompensé les régatiers fidèles et assidus. Les résultats définitifs seront donnés lors de l’assemblée générale. Une régate qui ne compte que pour le plaisir de la participation aura encore lieu, le 9 décembre, la Saint-Nicolas. D’ici là, amis lecteurs, les feuilles mortes seront tombées pour laisser peu à peu l’hiver s’installer.