Voile: plus de 500 inscrits

Christian Dick  |  Le talentueux Louis Noverraz remportait la première édition du Bol d’Or devant 25 participants à la barre d’Ylliam IV à Frédéric Firmenich, en 1939. 200 voiliers étaient enregistrés en 1971, 390 en 1972 et plus de 500 depuis 1987 avec un record de 684 en 1990. Le Bol d’Or Mirabaud est la plus ancienne compétition annuelle au monde courue sans discontinuation et la plus importante disputée en bassin fermé. Son chemin le plus court mesure 123 kilomètres, de Genève au Bouveret avec retour.

Le départ est donné samedi 17 juin à 10h sur deux lignes posées en amont de la Société Nautique de Genève à Cologny, la première pour les multicoques et une deuxième de 100 mètres en aval pour les monocoques. Pour que la distance des deux catégories soit égale, les multis contournent une bouée de dégagement mouillée au large de Bellevue.

La clôture a lieu dimanche 18 juin à 17h. La Société Nautique de Genève est ouverte au public durant tout le week-end de la manifestation. Des écrans géants sont installés au Club-House. Lavaux offre un point de vue exceptionnel. Le Caveau des Vignerons à Cully propose aux amateurs de voile ou de bon vin son «Apér Ô Lac» samedi dès 11h. Trois unités sont mises à disposition par la CGN pour suivre la course, aux départs de Genève-Mont-Blanc, du Bouveret et de Lausanne-Ouchy. Pour les plaisanciers, les organisateurs recommandent d’observer une distance minimale de 50 mètres des monocoques et de 100 mètres des multicoques, si possible derrière les voiliers.

Onze classes sont inscrites, dont la catégorie C1 pour la deuxième année consécutive, ces catamarans légers munis de foils. La victoire revient aux M1, des multicoques puissants parmi lesquels on trouve les Décision 35 et Ventilo M1. Les premiers trustaient l’an dernier les neuf meilleurs résultats, la victoire revenant à Ladycat (Dona Bertarelli) qui précédait Alinghi 1 (son frère Ernesto). Cette catégorie a d’ailleurs remporté 11 victoires en 12 ans. Pourtant, le record est détenu depuis 1994 par le multicoque Triga IV à Peter Leuenberger en 5h01’51’’. Le monocoque le plus rapide est Syz & Co, à Jean Psarofaghis, en 8h09’33’’ en 2014.

Une cartographie des concurrents et les informations générales sont disponibles sur le site www.boldormirabaud.ch. La radio One FM donne en direct les développements de la régate sur la fréquence 99.3.

Voici, ami lecteur, de quoi vivre un excellent week-end.