Ursy – Première Fête des foins

Les visiteurs ne s’ennuieront pas les 7 et 8 juin

Le comité. |. Pour soutenir l’association ENED en faveur des enfants des rues de Saint-Domingue, le Rotary Club de Romont et l’ensemble de cors des Alpes et lanceur de drapeau l’Echo des Cerniettes se sont associés pour organiser la première Fête des foins. Organiser une telle fête trottait depuis un certain temps dans la tête des membres de l’Echo des Cerniettes. Pourquoi ce thème: à la base, l’idée était de réactiver le marché caprin qui se tenait à Rue sur la place de la Foire. Pourquoi ce thème: une fête folklorique en relation avec les traditions et avec la nature. Le choix du nom «Fête des foins» correspond avec tout cela et le nom définitif fait référence à la période à laquelle elle a lieu ainsi qu’avec le thème. En effet, le début juin rime avec la période des foins. Les visiteurs auront la possibilité de voir les animaux (plus de 250) tels que chèvres, moutons, chiens de troupeau, poules, etc… Un haut fait de la journée est le passage à 11h30 d’un  troupeau habillé et décoré comme pour les grandes occasions avec en plus charrettes, train de chalet, les barbus de la Gruyère et vieux tracteurs. L’exposition comprendra entre autres fabricant de cloches, fabricant de cors des alpes, tavillonneur, sellerie, borderie, papier découpé pyrogravure et aussi un stand des produits du terroir. Les visiteurs auront la possibilité de prendre un verre et de se restaurer à toute heure.

Riche programme – Le vendredi 7 juin. Concert à l’église d’Ursy, le «Quatuor Orchis» interprétera des pièces classiques et profanes, puis présentation de deux pièces inédites d’orgue et cors des Alpes par «L’Echo du Tunnel» La collecte de ce concert est destinée à ENED. Le samedi 8 juin dès 9h. Ranz des vaches par un soliste, cor des alpes, fanfares, chœur de la ville de Metz, claqueurs de fouet, plusieurs groupes de chanteurs, schwytzoise, danseurs country, mise d’une poya, départ et finale de Fort Broyard. En soirée, plusieurs concerts sont prévus avec notamment la fanfare de la Potue, Anina Buchs et le trio Thürler-Mosimann.