Une soirée folle au rythme des années 80-90! – MAD Village

Le club de lutte de la Haute-Broye existe depuis 1924 et n’hésite pas à relever les défis. Le défi dont nous allons parler n’est pas sportif mais culturel: faire venir le célèbre club lausannois, le MAD, dans la commune d’Oron. «C’était en 2012, nous cherchions une animation à faire avec la Fête romande des garçons lutteurs que nous organisions à Oron-la-Ville, en mars 2013», explique Christophe Charbon, membre du comité. C’est Sophie Rogivue qui a eu l’idée de demander aux deux responsables du MAD, Igor Blaska et Olivier Fatton, s’ils étaient d’accord d’investir Oron. Après une rencontre dans les locaux du MAD, la soirée était sur les rails.
«Nous sommes un comité composé de 11 personnes, qui s’occupe de l’organisation de cette soirée. Nous nous sommes rencontrés 6 fois depuis le mois de septembre 2013. Nous sommes bien aidés par l’équipe du MAD qui nous donne des conseils (affiches, sponsoring, etc.); c’est un vrai plaisir de travailler avec des professionnels comme eux qui sont très disponibles et qui se sentent autant concernés que nous dans la réussite de cette soirée», raconte Christophe Charbon.
par Luc Grandsimon | La commune d’Oron a aussi joué son rôle en restant à l’écoute et en aidant le club de lutte à mettre à disposition les moyens nécessaires pour une telle manifestation. Tout le monde le sait, la commune d’Oron est toujours à l’écoute de ses sociétés.
Suite à l’énorme succès de la première édition, Igor Blaska a proposé de réitérer la soirée. Du samedi 8 mars, à partir de 18h, au dimanche 9 mars 2014, à 3h, aura lieu la seconde édition de MAD village à la salle polyvalente d’Oron. «En plus des 11 membres du comité s’ajoutent environ une centaine de plages de 3h qui sont tenues par des bénévoles pour le montage, démontage et la soirée même. Sans eux cette soirée ne pourrait pas avoir lieu! Si tout va bien, il est fort probable que cela devienne une manifestation qui se perpétue chaque année. Le point sera fait après cette édition.»
Le club de lutte est aussi habitué à l’organisation d’importantes manifestations sportives dont la prochaine se déroulera le 1er juin 2014. Ce sera la 48e Fête cantonale vaudoise des garçons lutteurs à Oron-la-Ville, mais aussi des femmes lutteuses (environ 300 lutteurs et lutteuses).
«Nous remercions la Commune d’Oron pour les locaux, nos divers sponsors, les bénévoles et le MAD sans qui cette soirée ne pourrait pas avoir lieu. Nous remercions, pour leur collaboration et leur tolérance, également les voisins de la salle polyvalente qui subissent un peu de désagrément lors de la soirée. (Nous nous efforçons de les limiter au minimum. Ça s’est toujours bien passé avec eux lors des précédentes manifestations). Pour terminer, nous remercions les gens qui participent à notre soirée et qui permettent que la lutte suisse se développe dans la région, et aux jeunes de la région de pratiquer ce sport traditionnel suisse. Lorsque vous lirez ces lignes, il ne sera plus possible de réserver pour le repas, mais il sera toujours possible de venir le soir même pour la partie danse; des billets seront en vente à l’entrée de la salle polyvalente à Oron-la-Ville (Fr. 25.–/personne)», conclut Christophe Charbon.
Si vous aimez danser au rythme des années 80-90, précipitez-vous le samedi 8 mars, à partir de 21h30 à la salle polyvalente d’Oron, pour vibrer en musique.