Une santé florissante pour ses 30 ans

Gil. Colliard et Etienne Chabot |  Dans la région d’Oron, le football rassemble de nombreux adeptes et passionnés puisque l’AS Haute-Broye se trouve aujourd’hui au maximum de ce qui est réalisable au niveau de ses possibilités et de ses infra-structures. Un comité dynamique, des membres fidèles et engagés, une belle santé financière garantissant son autonomie et l’organisation d’évènements rassembleurs, telle la choucroute du 6 novembre prochain, font la recette gagnante de cette société qui a su fidéliser sponsors et spectateurs.

Un comité engagé et fidèle a semé une dynamique contagieuse

Précurseur et en avance sur son époque, l’AS Haute-Broye est née il y a trois décennies de la fusion entre les clubs de football de Palézieux et d’Oron afin de renforcer ses structures et sa qualité. Heureuse décision qui a porté ses fruits puisque aujourd’hui plus de 200 juniors ainsi qu’une huitantaine d’actifs répartis en 3 équipes, en font partie. Son comité efficace et structuré, composé de Julien Grand, président; Fabienne Alfieri, secrétaire; Georges Vuagniaux, caissier; Marie-Claire Imhof, convocations; Olivier Besnier, responsable des infrastructures; Raffaele Alfieri responsable technique; Michel Golaz et Michael Rouillon, responsables juniors et Alain Chamot délégué USL et caviste, a su redonner les couleurs éclatantes à la société qui, comme beaucoup d’autres, est passée par des moments difficiles. Le soutien de la commune, des sponsors, ainsi que l’implication des arbitres, entraîneurs, bénévoles attribués à la buvette, au lavages des maillots, au marquage des terrains, etc. garanti sa belle santé. «Nous organisons deux séances de comité par mois. Tous les jours il y a des tâches à effectuer en relation avec le club. Nous recevons en moyenne dix mails par jour» relève Julien Grand, ce qui illustre bien la qualité et le travail du groupe dirigeant. Aujourd’hui forte de deux équipes d’actifs, une de seniors, créée il y a trois ans, la société accueille chaque année une dizaine de petits nouveaux décidés à taper dans le ballon. «Si quelques filles font partie des juniors, nous n’avons pas d’équipe féminine» regrette le président.

La choucroute du 6 novembre par Etienne Chamot et le repas de soutien du 10 mars 2017

l’AS Haute-Broye organise des évènements rassembleurs telle que la prochaine choucroute qui se déroule une fois par année au terrain du collège de Palézieux (match à 10h  contre le FC Le Talent suivi de la choucroute servie à la salle polyvalente attenante). A ce titre, Etienne Chamot, joueur du cru et co-organisateur du repas de soutien depuis l’édition 2010, vivra son dernier match dans son «jardin» de Palézieux avec une certaine émotion et un brin de nostalgie. Il s’agit de sa 18e et dernière saison avec la première équipe. «J’ai passé plus de la moitié de ma vie dans l’équipe fanion de ce club et mon premier match avec la «Une» a eu lieu sur ce terrain lors de la choucroute en 1998. Certains de mes coéquipiers n’étaient pas encore nés! Je vis depuis toujours à 100 mètres du collège, j’ai commencé l’école ici, tapé mes premiers ballons sur ce terrain, découvert les bals de jeunesse dans cette salle… et je m’y suis même marié en 2013! Alors oui, savoir que c’est le dernier match que je jouerai à «la maison» sera émotionnellement très intense. Quand, malgré les douleurs et les bobos qui ne veulent plus te laisser tranquille, tu conserves le même plaisir de sortir de ton lit pour vivre un jour de foot; match ou entraînement peu importe; passer la porte du vestiaire avec la même «banane» que lorsque tu ne savais pas encore lacer tes chaussures sans l’aide de ton entraîneur, forcément tu n’as pas envie de refermer le livre tout de suite. Mais à 35 ans avec un genou en compote depuis bien  longtemps et quand tes «p’tits gars» te surnomment affectueusement «Tonton», tu te dis que c’est le moment d’aller rejoindre la belle équipe des seniors à la fin de la saison. Du coup, le livre ne se refermera pas tout de suite et je retrouverai certaines anciennes gloires qui m’avaient accueilli il y a 18 ans. Presque une seconde jeunesse s’offrira à moi en étant à nouveau le junior parmi les grands. Quoiqu’il en soit, tant que les trois coups de sifflet de l’arbitre n’auront pas retenti en juin prochain et rimeront avec la  fin d’une formidable aventure sportive et humaine avec cette équipe, je compte profiter de chaque instant sur et en dehors du terrain en donnant le maximum de moi pour chaque minute de jeu que l’on m’accordera et je continuerai à transmettre mon expérience aux jeunes jusqu’au bout. L’essentiel au final? C’est de n’avoir aucun regret. Je vous donne rendez-vous le 6 novembre à 10h».

En plus de ce rendez-vous, ouvert à tous, qui clôture la saison et pour lequel quelque 300 personnes sont attendues, l’AS Haute-Broye fera «sa petite revue» lors du repas de soutien qui se déroulera le 10 mars 2017. Initialement, un animateur était engagé pour la soirée, puis petit à petit les membres se sont mis au travail avec succès dans l’écriture, la réalisation et l’interprétation de sketches relatant les faits croustillants, footballistiques et régionaux, fidélisant des spectateurs sûrs de passer une bonne soirée.

Investissements personnels et collectifs, fidélisation, organisations d’évènements, l’AS Haute-Broye a mis la balle au but et voit son avenir sereinement, bien que restant à la recherche d’entraîneurs juniors et de bénévoles pour les encadrer. Elle vous invite à partager son ambiance familiale tout en dégustant la choucroute de la boucherie Sonney à Oron. Venez nombreux encourager la première équipe à 10h!

Repas choucroute ouvert à tous le 6 novembre, midi à la salle polyvalente de Palézieux-Village sur inscription auprès de Marie-Claire 021 907 92 93

Agenda: 10 mars 2017: repas de soutien – Plus d’infos: www.ashb.ch