Une première !… et un début à tout

Martine Thonney  |  Il faut toujours un début à tout. C’est assurément ce que s’est dit Sophie Thory Cosandey lorsqu’elle a mis à exécution son idée longtemps restée à l’état de rêve. Elle a dû penser à chaque élément afin que tout se passe bien mardi après-midi 14 novembre dernier. Louer la grande salle du village, contacter l’homme-orchestre Philippe Marclay, aller au-devant de sponsors, concocter la publicité, chercher des aides pour que tout fonctionne le moment venu. Et à 13h30, tout était installé: un superbe rideau garnissait l’entrée de la grande salle transformée en piste de danse avec des tables autour. Les commerces ayant joué le jeu par leur contribution furent remerciés: les Fleurs du Jorat, la boucherie Haenni, le tapissier Christian Gilliéron, le Landi, le Petit Magaz, la boulangerie Ronny, tous de Mézières, l’épicerie de Montpreveyres et la maison Chicco d’Oro. Le chanteur-musicien sur la scène jouait des airs connus au son desquels les couples évoluaient en cadence ou écoutaient en partageant une boisson. Une cinquantaine de personnes firent le déplacement. Sophie Thory, dans son élément vu ses antécédents d’animatrice, avait l’oeil partout et le sourire aux lèvres. Son idée de thé dansant c’est de faire plaisir aux gens, de passer un joli moment et d’écouter des airs plaisants. Elle aime la joie et la bonne humeur. Elle pense qu’une récidive pourrait être possible…et attend vos réactions! Quand vous la croiserez à Mézières, n’hésitez pas à l’interpeller. Peut-être lui proposerez-vous votre aide ou lui soufflerez-vous une idée à l’oreille. On ne peut que la féliciter de s’être lancée: un début à tout!