Une course faite pour les singes

Maya Chollet en Afrique du Sud

La rédaction  |  Samedi 20 octobre, Maya Chollet s’est attaquée à l’Otter Trail, finale de la coupe du monde Golden Trail Series en Afrique du Sud. 20 des meilleurs athlètes de l’année étaient au départ d’un marathon de 2600 mètres de dénivelés avec 11 montées et 4 rivières le long d’une côte entre jungle et mer. « C’était la course la plus dingue que j’ai jamais faite! Au briefing, on vous dit de faire attention aux serpents ou de regarder l’océan pour voir les baleines. On part sur la plage les pieds dans l’eau, on zigzague entre les lianes et on saute la tête la première dans la rivière… » commente la Palézienne. Partie sans pression en visant le top 20, Maya faisait office d’outsider face à des grands noms du trail comme Kilian Jornet, mais le plaisir était ailleurs comme elle le précise: « avant la course j’avais déjà l’impression d’avoir gagné… gagné de connaître autant d’athlètes de partout ». En course, elle s’est payée le luxe de dépasser Kilian – blessé – tout en lui mentionnant avec humour « que c’était la première et la dernière fois! ». Calme, agile et concentrée, elle termine 7e dans un mouchoir de poche avec les autres coureurs en 5h11 et des poussières. « Une immense surprise et un immense plaisir doublé d’un super voyage… » commente-t-elle tout en gardant à l’œil les courses en ville à venir.