Une année 2017 chargée en interventions

Gil. Colliard  |  La salle polyvalente de Palézieux accueillait les nombreux pompiers, vendredi 17 novembre 2017, pour la séance de rapport annuel et le repas de fin d’année du SDIS Oron-Jorat. Après l’apéritif, place au compte-rendu annuel, servi avec célérité, aromatisé d’humour, par le dynamique commandant Marc Platel, entre les plats préparés par la Chenille Gourmande d’Oron-la-Ville. Entrée du drapeau et salutations d’usages aux invités, parmi lesquels le major Alexandre Nicolet, inspecteur de l’ECA et Danielle Richard, présidente du comité directeur du SDIS Oron-Jorat, ainsi qu’à l’ensemble des pompiers, servirent d’entrée en matière à cette quatrième édition.

Stabilité, fiabilité, entraînements et formation sont garants d’une belle efficacité

Belle stabilité pour l’organisation du SDIS qui peut envisager l’avenir avec sérénité grâce aux changements apportés ces quatre dernières années. Le matériel, en constante évolution, est opérationnel sur les quatre sites, il a été complété, cette année par l’achat de divers appareils et matériaux dont un mannequin d’exercice qui, semble-t-il, donne bien du fil à retordre aux sapeurs! Vucherens s’est vu doté d’un tout nouveau véhicule polyvalent. Le reste du parc est performant et fiable. Afin de garder la main en intervention, divers exercices sur les quatre sites du SDIS ont été organisés: travail à la motopompe, utilisation de l’échelle automobile, sauvetage, manipulation de serpents etc., soit plus de 5300 heures auxquelles viennent s’ajouter 920 heures de parcage et surveillance lors de manifestations et 208 jours de formation cantonale. A l’interne, l’équipe peut compter sur quatre nouveaux machinistes échelle auto et sur quatre nouveaux chauffeurs. Belle récompense, le Conseil communal d’Oron a voté un crédit de Fr. 340’000.- pour l’étude de nouveaux locaux.

Des interventions en forte hausse et des représentations réussies

Le SDIS a mis sur pied, pour la deuxième fois, à Oron, le cours cantonal de sous-officiers S001, chamboulé par quatre interventions, sur les trois jours, mettant à rude épreuve l’organisation. Après une année 2016 plutôt calme (1000 heures), 2017 a réservé un nombre important d’interventions (2200 heures), dont des évènements de grande ampleur. Les feux, en hausse, en représentent la moitié. Cinq alarmes ont emmené le SDIS dans les communes voisines et à l’inverses des renforts extérieurs ont été nécessaires lors d’opérations délicates. Le 22 mai, un exercice d’évacuation au collège d’Oron, en collaboration avec la direction de l’établissement, s’est parfaitement déroulé. Idem pour celui effectué à l’EMS des Cullayes. Le SDIS a accueilli les enfants du Passeport Vacances. Il s’est présenté à la population lors du Comptoir régional d’Oron. Il a aussi remporté de beaux résultats sportifs: deux premières places du podium lors du concours de rame organisé par la Société de sauvetage d’Ouchy. Médaille d’argent lors de la Marche du Général Guisan et second rang lors du Tir villageois, à 300m de Palézieux. Une délégation d’une quarantaine de sapeurs s’est présentée, avec succès, au concours cantonal de la Fédération vaudoise des sapeurs-pompiers, le 6 mai à Cossonay et Penthalaz. Relevons une première place pour le gymkhana, dans la catégorie 41 et plus, remportée par Sandra Cruchon et Martial Sonnay. Félicitations!

Une campagne de recrutement moderne a porté ses fruits

Les effectifs stables comptaient 192 sapeurs au 31 décembre 2016. Après une campagne de recrutement de belle qualité organisée par la Commission cantonale de la FVSP, une vingtaine de personnes s’est présentée. Une quinzaine de nouvelles recrues rejoindra les rangs en 2018. La relève est assurée, avec 30 jeunes (22 garçons et 8 filles) qui participent avec passion et assiduité aux exercices organisés par le corps des JSP Oron-Glâne-Sud. La longue liste d’appelés afin de toucher une récompense pour de nombreuses années de service ou une distinction pour ceux ayant franchi une nouvelle étape dans leur carrière ainsi que les promotions avec la remise des nouveaux grades démontre la dynamique du SDIS.

Alexandre Nicolet releva la compétence et la qualité des interventions effectuées par le SDIS, l’organisation sans faille de l’état-major et aussi les sacrifices consentis par les familles, dans notre société individualiste. Sur la même lancée, Danielle Richard termina son discours par un très joli texte décrivant l’engagement du sapeur. Après les divers remerciements et avant la musique de Jean-Claude Serex et Serge Déglon, laissons la conclusion au commandant: «les citoyens de cette région peuvent vivre et dormir en paix, nous veillons sur eux!». Merci à vous tous.

Quelques chiffres

Répartition des interventions 2017

• 40 feux

• 25 inondations

• 10 préventions (CO2, odeur de gaz, chute de matériaux, etc.)

• 5 sauvetages

• 6 alarmes automatiques

• 3 pollutions

Répartition des effectifs du SDIS Oron-Jorat

DPS (détachement de premier secours) DAP (détachement d’appui)

• Mézières :
– 25 sapeurs DPS,
– 18 sapeurs DAP

• Oron-la-Ville :
– 33 sapeurs DPS,
– 28 sapeurs DAP

• Palézieux : – 28 sapeurs DAP

• Vucherens :  – 46 sapeurs DAP

Agenda

Téléthon de la Jeunesse de Mézières le 1er décembre, celui de la Jeunesse de Palézieux le 2 décembre et celui d’Oron les 7-8-9 décembre prochains, pour lequel le comité est à la recherche de bénévoles.