Chexbres – Un monument aux vignerons migrants d’antan

Présentation de la maquette du monument le dimanche 10 février à 17h au Caveau du Cœur d’Or 

Jean-Marc Bovy | Au début de l’été 1822, une cohorte de chars quittait la place du Marché de Vevey pour un long périple de trois mois à travers l’Europe qui allait les amener jusque sur les bords de la mer Noire. En tête, le botaniste veveysan Louis-Vincent Tardent entouré de son épouse Uranie et d’une ribambelle d’enfants. Suivent derrière lui, le vigneron de Rivaz, Jacob-Samuel Chevalley et sa nombreuse famille. A Chexbres, ils sont rejoints par le vigneron et municipal de Chexbres, Jean-Louis Guerry et la servante Albertine Légeret. Ce qui pouvait relever de la simple anecdote marque le début d’une belle – et par moment tragique – histoire racontée par Olivier Grivat dans son livre «Les vignerons suisses du tsar». Aujourd’hui, près de deux siècles plus tard, sur les lieux où les vignerons migrants devenus colons plantèrent leurs premiers ceps, se dresse la cave modèle de Shabo, anciennement Chabag, qui produit les meilleurs vins et cognacs d’Ukraine à partir d’un domaine de la superficie de Lavaux. C’est là l’héritage direct laissé par les pionniers d’antan, qui ont apporté avec eux un savoir-faire opiniâtre, des méthodes de culture et de vinification qui seront reprises dans tout le Sud de l’Empire russe d’alors. L’épopée de ces vignerons pionniers fait partie du patrimoine de Lavaux et mérite d’être immortalisée. Le Festival Chabag, depuis sa première édition à Chexbres en 2010, a été l’occasion de la faire revivre, par des conférences, des expositions et des concerts donnés par des ensembles venus de la région de Shabo. Un pas de plus sera fait cet été avec l’inauguration d’un monument original. Il s’agit d’un char stylisé, œuvre de l’artiste et muséographe lucernois Hugo Schaer, qui s’est déjà illustré par la création de plusieurs musées du vin, dont celui de Shabo. L’emplacement choisi, en face de la Maison de Commune de Chexbres et de la Maison du Cœur d’Or, est emblématique puisque c’est à cet endroit que le convoi s’est arrêté le 28 juin 1822 pour abreuver les chevaux assoiffés après la dure montée depuis Vevey et embarquer les deux apprentis colons de Chexbres.

Le dimanche 10 février à 17h au Caveau du Cœur d’Or, la maquette du monument (voir photo) sera dévoilée au public. Un film documentaire retracera l’histoire des vignerons suisses du tsar et l’héritage des vignerons pionniers sera évoqué en paroles, en musique et même dans les verres, puisque les vins de Shabo figureront exceptionnellement sur la carte des vins du caveau. On trouvera plus de détails de cet événement spécial sur le site www.coeurdor.ch. L’événement est organisé par la Société Chabag, l’Association Louis-Vincent Tardent et l’Association ProLavaux, avec l’appui de L’Accroch’cœur, Association des Z’Amis du Cœur d’Or