Un moment de détente et d’information dans la nature

Gil. Colliard |  Samedi 24 septembre de 9h à 17h, la 3e édition de la Journée de la forêt, organisée par le Groupement forestier Broye-Jorat, se déroulera au refuge de Beauregard à Moudon. Treize postes tenus par des professionnels feront découvrir les multiples facettes et les différents acteurs qui gravitent autour des bois.

La forêt, de ses géants à son microcosme

Alors que l’automne prépare sa palette de couleurs pour en parer les feuillages, le Groupement forestier Broye-Jorat invite la population sur le très beau site du refuge de Beauregard, dans les hauts de Moudon, pour une journée de découvertes. Outre une vue impressionnante qui s’étend des confins de Fribourg à Evian, le visiteur découvrira, le long d’un  parcours d’environ 3 km, des stands traitant des travaux en forêt, présentés par les entreprises forestières Daniel Ruch SA de Carrouge et Aeschlimann Christian de Palézieux, ainsi que l’équipe forestière de Moudon qui expliquera la sylviculture. Il sera question de notre «or vert»: le bois énergie; de chalarose, cette maladie venue de l’est qui frappe les frênes ; du bostryche. Les champignons seront contés par la société La Myco du Jorat; les apiculteurs de Moudon feront découvrir leurs nectars, parmi lesquels le miel au bourgeon de sapin. L’eau, élément étroitement lié à la forêt, aura son stand, ainsi que la pisciculture. L’office du tourisme de Moudon informera sur les sentiers et on découvrira le bison européen présenté par les représentants du Triage forestier de Suchy. Un programme riche et varié, dont plusieurs classes de Moudon auront la primeur ce vendredi 23 septembre.

Une manifestation qui devient une tradition 

Initiée modestement en 2012, à Oron-la-Ville, pour informer la population sur l’importance de l’entretien des domaines sylvicoles pour le présent et le futur, la Journée de la forêt a très vite conquis son public. Une seconde édition en 2014, à Carrouge, a attiré de nombreux visiteurs. Le millésime 2016, concocté principalement par Didier Pichard, garde forestier du Groupement en collaboration avec Michèle Pidoux, municipale de Moudon, a pris de la ramure. A la cantine, la famille Hofer proposera des grillades de porc de son élevage et servira les vins des communes de Corcelles-le-Jorat et d’Oron. Le parcours sera accessible à tous y compris aux poussettes et aux personnes à mobilité réduite. Les anciens bus, de la société RétroBus de Moudon, assureront 6 trajets gratuits de la gare de Moudon au refuge de Beauregard et retour. Le parcours sera indiqué dès la gare de Moudon et un parking sera à disposition sur place.

Entre découvertes, informations et détente et restauration, petits et grands trouveront au fil du parcours de quoi occuper pleinement et de manière instructive cette journée dédiée à la forêt.

Journée de la forêt, samedi 24 septembre de 9h à 17h – Refuge de Beauregard, Martherenges 20, 1510 Moudon – Pour plus d’infos et horaire des RétroBus, sur facebook.com/Forestier57

Rationalisation du travail forestier et diminution de l’impact au sol

Neuf mètres de long, 20 tonnes, 3 essieux, un corps articulé et un bras allant jusqu’à 10 m, «Noé», géant appelé à effectuer les gros travaux forestiers, est pourtant mu par un système de commandes à écran tactile, issu des plus fines technologies. Ce débardeur combiné, nouvellement acquis par l’entreprise forestière Aeschlimann Christian de Palézieux, parfaitement adapté à nos forêts, est déjà à l’œuvre pour les premières coupes de la saison.

En ce jour de septembre, l’imposante machine multifonctionnelle, avec aux commandes Xavier Haenni, met en place des billes de bois dans la forêt de l’Erberey. Christian Aeschlimann apprécie tout particulièrement la rationalisation du travail apporté par la machine, capable de débarder, treuiller et transporter autant du bois long que du court. Equipée d’accessoires adaptés selon les  besoins, elle permet ainsi une économie au niveau des déplacements. De plus son poids réparti sur six roues diminue l’effet de tassement du sol. «Nous allons vers un marché de bois court autant pour les billes de bois de service que pour le bois énergie, cet équipement nous permet de procéder avec rapidité et efficacité à l’abattage et au transport du bois jusqu’à la prochaine place de dépôt», souligne-t-il. Ceci a toute son importance pour la coupe des frênes en bordure des voies de communications, atteints par la chalarose, maladie invasive qui décime cette essence.

Bien que préférant la partie manuelle de son travail de forestier, l’entrepreneur est admiratif devant les avantages de cette machine de nouvelle génération qu’il a appris à maîtriser. Elle effectuera des démonstrations lors de la Journée de la forêt, organisée par le Groupement forestier Broye-Jorat, le samedi 24 septembre au Refuge de Beauregard
à Moudon.

Aeschlimann Christian – Travaux forestiers Z.I. rte de Grivaz 10 – 1607 Palézieux – 079 606 47 03 – aeschlimann74@bluewin.ch – www.aeschlimann-bois.ch