«Immer und Ewig» – Un hommage à la vie, un documentaire de Fanny Bräuning

«Immer und Ewig», un documentaire de Fanny Bräuning

Colette Ramsauer | Depuis près de 20 ans, Annette atteinte de sclérose en plaques est paralysée du cou aux pieds. A 69 ans, elle chemine vers la phase finale de la maladie. Avec Niggy son époux et grâce à lui, elle parvient à jouir de l’existence. Le film de leur fille Fanny les suivant pendant leur vacances en camping-car est un hommage à la vie.

Profil de soixante-huitards 

C’est à l’Ecole des Beaux-Arts qu’Annette et Niggy se sont connus. Mariés, ils ont eu deux enfants, Fanny et Julie. Comme souvent les artistes à cette époque, ils descendaient en van vers le sud et passaient leurs vacances dans leur véhicule en bord de mer. Pour les flash-backs du film, Fanny Bräuning a ressorti les superbes photos noir/blanc de ces moments, prises par son père photographe. Elle se souvient : « Nous étions encore petites ma sœur et moi. Nous jouions  sur la plage. Maman restait près du van, assise à dessiner. Chaque été, ses pauses s’allongeaient. Elle ne nous parlait pas de sa maladie. »

Toujours et à jamais

Plus tard, le choc. Fanny avait 20 ans. Sa mère, sortie d’un long coma, se retrouvait totalement handicapée. Désormais clouée sur une chaise roulante, seule sa tête fonctionne. Niggy n’a pas voulu qu’elle rejoigne un centre médicalisé comme on le lui proposait. Impossible pour lui d’imaginer Annette dans une chambre à regarder le plafond avec un regard aiguisé par les arts visuels. Dans les années 60, Annette créait des sérials de dessins et photos. Aujourd’hui, Niggi l’installe dans sa chaise roulante face à des paysages, tableaux où elle peut voir des jeux de lumière. D’une vision commune du monde, forgée à travers leur regard d’artistes, résulte un bonheur partagé à chaque instant, et pour toujours.

D’une grande intensité

En février dernier, «Immer und Ewig» remportait le Prix de Soleure pour «un film personnel d’une grande intensité». En 2009, Fanny Bräuning (Bâle 1975) était déjà récompensée par ce prix pour «No More Smoke Signals», un documentaire tourné aux USA, à la découverte d’une radio locale dans une réserve du Dakota. Aujourd’hui, elle nous emmène sur les routes du sud de l’Europe. La caméra suit le camping-car ingénieusement aménagé par son père à l’attention de sa mère handicapée. Durant le tournage, au détour d’une route ou d’une plage, des dialogues surgissent entre la réalisatrice et ses parents qu’elle dit découvrir ou redécouvrir; dialogues autour de leurs sentiments, de leur passé, leur futur, questions directes à son père sur son choix de vie. Au montage de ce film émouvant, la cinéaste inclue des reflets filmés en super8 couleur du couple Bräuning jeune, le jour de leur mariage ou avec leurs fillettes. A voir!

Immer und Ewig CH, 2018, vost, 85’ – Documentaire de Fanny Bräuning

Sortie le 22 mai 2019  dans les salles romandes