Un cortège aux lanternes pour allumer le sapin du Téléthon à Oron-la-Ville

Gil. Colliard  |  Jeudi 7 décembre, sous un ciel étoilé, et au son d’une délégation de la fanfare L’Harmonie d’Oron, 291 petites lanternes confectionnées et portées par les enfants des 15 classes de la 1re à la 4e année ont défilé dans Oron-la-Ville, pour arriver au pied de l’imposant sapin érigé pour la 20e édition du Téléthon-Oron, fondé en 1997 par des sapeurs-pompiers de la région. L’objectif étant de récolter des fonds pour la recherche et venir en aide aux familles touchées par des maladies génétiques rares.

Un sapin magnifiquement illuminé, point d’orgue des trois jours en faveur du Téléthon

Tout au long du parcours, sécurisé par la police et les pompiers, menant du collège d’Oron-la-Ville, empruntant la route du Flon, rejoignant la patinoire avant de se terminer sur le parking de la salle polyvalente, nombreux étaient ceux venus encourager les petits, qui bravant le froid, tenaient avec sérieux leurs lanternes aux formes diverses. Accueilli par une foule dense, les enfants ont encore été acclamés pour l’interprétation de deux chants. Puis, la prestation d’un groupe de 4 cors des alpes du Jorat, fort appréciée, fut suivie de l’élocution de Steve Mercanton, président du Téléthon-Oron. Il remercia tous ceux qui ont participé à l’élaboration de cette fête, au cours des deux derniers mois, tout particulièrement l’entreprise forestière Christian Aeschlimann et Sonnay Charpente SA qui ont réussi le pari de mettre en place, le plus gros sapin jamais transporté dans la région, soit un géant de 22m de haut accusant 4 tonnes. Son illumination comprenant une guirlande de 15’000 ampoules led blanches, et des larmes rouges, s’est vue réhaussée, cette année, par 32 magnifiques boules de lumière dorée, le tout offrant une visibilité loin à la ronde.

19h02: la magie a opéré, le géant s’est illuminé ! 

Jean-François Détraz, directeur de l’établissement scolaire primaire et secondaire Oron-Palézieux salua le travail effectué par le comité du Téléthon, les bénévoles, les employés communaux pour la réussite de cet évènement qui trouve de beaux échos loin à la ronde. Il dédia un merci tout particulier aux enfants pour leur participation, aux enseignants, citant Pascale de Ambrogi, cheville ouvrière de la partie scolaire du projet. «Emotion sincère, chaîne de solidarité, empathie, partage, don de soi, sont les voies à suivre pour lutter contre l’indifférence, réchauffer les cœurs et donner l’espoir à ceux qui souffre» conclut-il avant de lancer le compte à rebours pour la mise en lumière, sur un air bien connu de Johnny, en pensée avec l’artiste parti rejoindre les étoiles: «Allumez le sapin!»