Un charme expatrié

«Canaletto et l’art de Venise»,  documentaire du réalisateur David Bickerstaff

Colette Ramsauer |  Nouveau né de la série britannique Expositions sur Grand Ecran, un film documentaire nous offre un regard différent sur Venise. Dans l’histoire de la ville adulée, actuellement envahie par les touristes, le moment est opportun de redécouvrir La Sérénissime sous son aspect d’antan. C’est à travers le grand art d’un peintre de la Renaissance italienne, Giovanni Antonio Canal, plus connu sous le nom de Canaletto, que le réalisateur anglais David Bickerstaff nous emmène pour un voyage inattendu. 

Maître du védutisme 

La plus grande partie des œuvres de Canaletto ne se trouve pas en Italie son pays d’origine, comme on pourrait le penser, mais en Grande-Bretagne. L’an dernier, ses tableaux faisaient partie d’une exposition extraordinaire à la Queen’s Gallery à Londres. La caméra nous emmène également dans les lieux qui ont inspiré l’un des représentants les plus importants du védutisme italien (peinture de paysages urbains). Enfin,  elle force les portes de Buckingham Palace et du Château de Windsor pour nous en montrer davantage.

Un collectionneur averti

Alors qu’il séjournait à Londres, Canaletto vendit nombre de ses tableaux à Joseph Smith. Ce consul britannique à Venise entre 1744 et 1760, collectionneur averti et passionné, avait profité de la popularité du Grand Tour pour revendre des tableaux à l’aristocratie britannique visitant l’Italie. Il gardera une collection personnelle pendant près de quarante ans et finira par la céder au Roi George III
d’Angleterre. Autant d’œuvres acquises à l’étranger et qui y resteront à jamais. Du charme expatrié de La Sérénissime où Canaletto pourtant vécut et mourut, l’Italie n’hérita que des pépites. Le cinéaste donne la parole à des personnes informées pour les détails historiques et artistiques, bien plus que sur le personnage de Canaletto qui a échangé Venise contre Londres pendant quelques années. La personnalité de l’artiste émerge timidement de ce film dans un environnement passionné par le génie de son art. Pour cette fin d’année «Canaletto et l’art de Venise», un petit crochet dans le monde de l’histoire de l’art. Les initiés apprécieront particulièrement.  

Canaletto et l’art de Venise UK 2017, 87min, 16/14 ans

Documentaire du réalisateur David Bickerstaff

Sortie en Suisse le 5 décembre – Sortie au cinéma d’Oron le mercredi 26 décembre