Trois préavis acceptés

Corinne et Mathieu Janin | Comme de coutume, la dernière séance annuelle du Conseil communal de Savigny est dédiée aux chiffres et aux budgets. Les trois préavis présentés ont été acceptés tels quels par l’assemblée qui a longuement applaudi son syndic et son municipal sortant, MM. Jean-Philippe Thuillard et Sylvaire Coquil, non sans une certaine émotion.

Préavis concernant les crédits complémentaires au budget de fonctionnement pour l’année 2014
En application des dispositions légales, la Municipalité a sollicité l’octroi de divers crédits complémentaires pour les dépenses sous-évaluées ou non prévues lors de l’établissement du  budget 2014. Le premier crédit de Fr. 1’221’200.– concerne le service financier. En effet, le décompte final 2013 de la péréquation directe intercommunale laissait apparaître un solde défavorable de Fr. 963’961.–. Pour 2014, l’alimentation du fonds incluant les couches de population et solidarité ainsi que les dépenses thématiques se montent à Fr. 2’377’218.–, soit une augmentation de Fr. 257’218.– par rapport au budget 2014.

Collège du Jorat
L’entretien du bâtiment nécessite un crédit supplémentaire de Fr. 16’500.– en raison du remplacement de l’évier existant, du raccordement de la robinetterie à l’eau chaude et du rafraîchissement des murs et des boiseries.

Bâtiment des Gavardes
Le déplacement du raccordement électrique de la ferme et la pose d’un tableau indépendant dans le bâtiment de la déchetterie a occasionné une demande de crédit supplémentaire de Fr. 10’500.–.

Engagement de la police
Le décompte final 2013 de la réforme policière pour la commune de Savigny se monte à Fr. 183’991.–, soit un montant de Fr. 20’060 en défaveur de la commune. De plus, le total des acomptes 2014 est  supérieur au budget de Fr. 6299.–. Pour ces raisons, un crédit complémentaire de Fr. 26’400.– a été demandé.

Défense contre l’incendie/location de locaux
Un crédit complémentaire de Fr. 2500.– a été demandé en raison  des loyers des locaux loués à la poste par le SDIS dont le bail a été résilié courant 2014.

Frais divers
L’aménagement d’un local situé dans le garage des bus scolaires des Gavardes pour le SDIS a occasionné un surcoût de Fr. 8900.–.

Participation au SDIS «Cœur de Lavaux»
La participation communale selon le budget définitif du SDIS se monte à Fr. 24.95 par habitant contre Fr. 22.94 budgétisé. Le surcoût se monte à Fr. 6800.–.

Prévoyance sociale
La participation communale à des charges cantonales laisse apparaître un surcoût de Fr. 232’200.–.

Réseau d’accueil de jour des enfants
Le décompte 2013 pour l’accueil familial de jour se monte à Fr. 139’335.– soit un supplément de Fr. 61’035.– à charge de la commune. Concernant 2014, l’assemblée générale du 18 juin 2014 de l’accueil de la petite enfance du réseau d’Oron (APERO) a voté une participation supplémentaire de Fr. 10.–/habitant applicable d’août à décembre. Cela nécessite au total un crédit supplémentaire de Fr. 74’350.–.

Au total, le Conseil communal a décidé d’accorder à la Municipalité un crédit complémentaire de Fr. 1’599’350.– pour couvrir toutes ces dépenses supplémentaires au budget 2014.

Demande de crédit concernant les travaux d’entretien
Le deuxième préavis voté lors de la séance concernait une demande de crédit destiné à financer les travaux d’entretien des bâtiments communaux sous la forme d’un crédit-cadre pour la période 2015-2019.  Il y a une dizaine d’années la Municipalité avait mis en place les instruments nécessaires à une gestion optimale du patrimoine immobilier et à la planification des travaux d’entretien des bâtiments.  Le maintien des bâtiments dans un bon état de fonctionnement nécessite des interventions plus ou moins importantes au fur et à mesure de leur vieillissement. Ce sont des travaux délicats à appréhender qui exigent un contrôle rigoureux des besoins, une mise en œuvre technique et une répartition selon des critères d’économie, de qualité et de respect de l’esthétique des bâtiments.  Le crédit-cadre 2015-2019 est évalué sur la base d’un rapport détaillé établi par un bureau d’architecte et analysé par la Commission «Bâtiment».
Les coûts fournis par le rapport d’architecte. Ces coûts concernent les classes normales des bâtiments scolaires Fr. 36’000.–, les classes spéciales Fr. 60’000.–, le préau couvert et les aménagements extérieurs Fr. 120’000.–, la salle de gymnastique Fr. 230’000.–, l’ancien collège Fr. 150’000.–, le pavillon scolaire Fr. 55’000.–, le Forum Fr. 93’000.–, la place extérieure du Forum Fr. 230’000.–, les parties communes du Forum Fr. 35’000.–, la Maison de Commune Fr. 203’000.–, l’église Fr. 550’000.–, la buvette et vestiaires du terrain de football de St-Amour Fr. 45’000.–, le refuge de la Planie Fr. 15’000.–, l’Agora Fr. 522’000.–, la Villa des Maîtres Fr. 37’000.–, l’ancienne gendarmerie Fr. 105’000.–, le Collège du Jorat Fr. 110’000.–, l’Ancien Central (jardin d’enfants) Fr. 10’000.–, des travaux généraux Fr. 322’000.–. Ces coûts d’investissement comprennent les honoraires et frais de mandataires pour le suivi du planning, les appels d’offres auprès des entreprises et la direction des travaux pour un montant total de Fr. 2’928’000.–. Le crédit sollicité sera amorti sur 15 ans. Son financement sera financé dans un premier temps par les liquidités mais la Municipalité a déjà sollicité auprès du Conseil communal l’autorisation d’emprunter tout ou partie de ce crédit.

Troisième préavis: budget 2015
Le budget 2015 présente un excédent de dépenses de Fr. 946’580.– après amortissement et prélèvements sur les fonds de réserves, soit une augmentation de Fr. 453’730.– par rapport au budget 2014. Malgré cet excédent de charges, la marge d’autofinancement reste positive (Fr. 18’020.–). Les projections 2015 prévoient une augmentation des charges de Fr. 71’010.– (+0.47%) d’une part et une diminution des revenus de Fr. 333’270.– (–2.13%) d’autre part par rapport au budget 2014. Cette différence s’explique principalement par les augmentations de la péréquation directe, des charges de personnel, la diminution des biens et services, l’augmentation de projection des recettes fiscales des personnes physiques et l’augmentation de la facture sociale. De nombreuses inconnues, notamment liées aux systèmes péréquatifs ne font qu’augmenter les difficultés à élaborer un budget communal. Dès lors, la Municipalité a rappelé que certains chiffres sont susceptibles de varier à la hausse comme à la baisse.

Elections statutaires
Les conseillers Pascal Beaujouan et Robert Baillif (suppléant) ont été élus à la commission de gestion. Roland Stehlin a été nommé membre de la commission des finances qui sera présidée l’an prochain par Philippe Berthoud.

Prochaine amicale des Savigny de France
La prochaine rencontre aura lieu dans le village de Sancerre du 14 au 17 mai 2015. Une délégation communale y participera.