Traversée du village de Saint-Saphorin : étude limitée à un diagnostic

Jean-Pierre Lambelet  |  La nouvelle présidente Laurence Dellieu s’attaquait à un ordre du jour bien fourni avec pas moins de 12 objets à traiter.

Si les premiers points concernant:

• La décision de ne plus lire le procès-verbal de la précédente réunion

• L’assermentation de Pierre Keller comme nouveau conseiller

• La veine recherche d’un nouveau scrutateur

• Et quelques communications relatives aux dernières votations

• Ainsi que l’adoption unanime du préavis municipal relatif au règlement communal des sépultures et du cimetière de la commune et des tarifs…

…furent rapidement menés à bon port, il en fut autrement pour le préavis municipal demandant l’octroi d’un crédit d’étude de Fr. 155’800.- pour l’assainissement et la requalification de la route Cantonale 780a (RC) traversant le village. En 2003, l’Etat de Vaud décidait un moratoire sur le soutien cantonal aux travaux sur les RC en traversée de localité. En novembre 2013, le Grand Conseil acceptait les négociations menées entre le canton et les communes vaudoises ainsi que le subventionnement des travaux sur les RC en traversée de localité. La municipalité avait déjà préparé un projet d’étude en juin dernier, mais il avait été retiré de l’ordre du jour avant la séance pour permettre une vision plus élargie des travaux à entreprendre avec un autre bureau spécialisé. Le projet est scindé en plusieurs phases partant du diagnostic, de l’évaluation technique des travaux jusqu’à la mise à l’enquête d’une variante choisie et ce pour un montant total de Fr. 155’800.- Les conseillères et conseillers ont longuement débattus sur le bien-fondé du financement total de l’étude et ils se sont finalement rabattus sur un préavis amendé autorisant la municipalité à entreprendre une étude limitée au diagnostic, à une démarche participative avec ateliers avec la population débouchant sur une synthèse technique de la démarche pour un montant de Fr. 48’500.- hors TVA. Les représentants du Conseil dans les différentes associations intercommunales rapportèrent les principaux éléments concernant la commune qui sont plutôt favorables. Le syndic, Gérald Vallélian, est content de la vendange communale 2017 qui a donné 5866 kg de blanc 3465 kg de rouge de très bonne qualité. La construction d’un abri bus pour les élèves à Lignières a été à l’enquête publique du 16 septembre au 15 octobre.

Un postulat de M. Pinget pour la création d’une zone de rencontre au centre du village est aussi accepté.