Tours et détours

Milka  |  Une belle balade devrait toujours réserver un temps fort donnant à l’itinéraire un bonus de suspense et d’émotion. Ce peut être un point de vue spectaculaire, un monument historique ou encore un biotope particulièrement charmant. Les dix-sept randonnées de ce guide s’articulent chacune autour d’une… tour. L’auteure a d’ailleurs privilégié des monuments qui acceptent des visiteurs à leur sommet.

Qu’ils soient historiques ou contemporains, ces monuments proposent une belle vue, voire un panorama à couper le souffle. Certains ne seront d’ailleurs accessibles qu’après avoir gravi plusieurs dizaines, voire centaines de marches. Le côté nature est aussi privilégié dans bien des parcours de façon à profiter de l’air pur.

Les tours les plus anciennes prodiguent leur dose d’information et d’émotion historiques. Parvenu au pied de ces vénérables édifices, on laisse avec plaisir son imagination convoquer tout un monde de chevaliers et de princesses, de moines, de commerçants, d’artisans. Ces tours ont parfois aussi été les témoins de batailles avant de devenir des symboles de l’esthétique romantique et d’accueillir les premiers touristes de l’histoire.

Au siècle dernier, l’essor des télécommunications a engendré quelques géantes de béton au charme contrasté, mais aux vertus panoramiques au moins aussi enchanteresses que celles de leurs ancêtres de pierre. Quant aux tours les plus récentes, elles ont principalement été construites pour servir de but à une flânerie dominicale. Du puissant donjon à peine percé de quelques meurtrières à l’élégante tour d’observation conçue de telle sorte que le promeneur puisse profiter du panorama tout au long de son ascension, la diversité des expériences est garantie.

Dix-sept randonnées, avec des itinéraires qui ne nécessitent pas de se lever à l’aube pour ne rentrer qu’à la nuit tombante. La plupart forment une boucle, ou permettent au randonneur de revenir facilement au point de départ. Elles sont toutes en Suisse romande.

Deux exceptions dans ces itinéraires, Genève et Lausanne, où l’auteure a conçu des randonnées partant d’une tour et aboutissant à une autre. Par exemple les quatre tours lausannoises dont le début du parcours se fait à Sauvabelin pour se terminer sur les quais d’Ouchy.

Les itinéraires sont précis, réalisables en une journée, le tout bien documenté puisque l’auteure détaille chaque fois l’historique de la tour. Un seul bémol, le nombre de kilomètres de chaque parcours n’est pas indiqué. Mais ces renseignements sont très facilement accessibles sur internet. Sinon c’est un guide tout à fait accessible et très utile pour vos balades du dimanche.