Tomber sur un égocentrique, ça n’arrive pas qu’aux autres…

Marie  |  Cela vous est sûrement déjà arrivé de tomber sur un égocentrique qui vous a tenu la jambe pendant des heures sans que vous puissiez placer une seule phrase jusqu’au bout. Ces êtres imbus d’eux-mêmes, narcissiques se tapissent chez des amis, dans les bus, train, avion, bateau, ou ailleurs. Ces personnages se cachent derrière des masques super sympas, très chaleureux mais vite casse-pieds. Ces prétentieux sans distinction de sexe, commencent toujours leurs phrases par la première personne du singulier, «je» est usé et abusé dans leurs discutions. Au début, on imagine qu’ils se sont laissés aller parce que nous avons une bonne tête et eux besoin d’une oreille attentive, on attend patiemment notre tour pour échanger aussi nos tracasseries. Peine perdue, vu qu’il n’y a qu’eux, leurs malheurs et angoisses, leurs réussites et histoires drôles. A ce moment-là on se dit, mais quel drôle de spécimen, si on venait à les croiser à nouveau comme par exemple dans un avion il faudrait prévoir un parachute!