St-Saphorin – St’Saphorock ?

A découvrir le 22 septembre, des vents d’anges musicales

Didier Grobet  |  Attablée sur la terrasse du Raisin, la joyeuse équipe, qui s’est mis en tête de faire plaisir à la population de St-Saph’ et des environs le 22 septembre prochain, est bien embêtée quand le scribe leur demande quel titre donner à cet article annonçant leur festival, « Vent d’Anges » : Rock en vigne ? Les assassins (sobriquet des habitants du lieu) vous accueillent ? St’Saphorock ?

Un festival gratuit

Comment définir en effet un festival gratuit où l’on croisera, dès 16h, Jacky Lagger et Aniu, où les plus jeunes pourront jongler dans les rues avec Les Allumés et les plus grands écouter sur la place du tilleul du rock (par exemple Mahadev Cometo et son sitar électro) jusqu’à une heure du matin ? Comment imaginer ce que vont vivre les rues pittoresques du village entre micro-trottoir (pardon, micro-terroir ou micro-pressoir dit-on au tour de la table) avec Jérôme Aké Béda, le sommelier de l’année 2015, dégustation d’un mets spécialement préparé par Philippe Ligron, le médiatique cuisinier de l’Alimentarium, concerts, verres s’entrechoquant ici et là, projections psychédéliques sur les murs des maisons centenaires ? Ce sont bien toutes ces interrogations qui réjouissent Patrick Dujany, habitant là depuis quelques années, et son équipe. Ici, la certitude n’a pas sa place : « Y aura-t-il d’autres éditions ? Vivons déjà cette première et offrons du plaisir aux habitants en 2018. Pour la suite… », « le budget de 20’000 francs sera-t-il bouclé ? On fera avec moins le cas échéant (mais des partenaires et sponsors sont les bienvenus) », « Avez-vous établi des contacts avec le Cully Jazz ? On préfère se tromper tout seul ». Tous revendiquent le plaisir comme guide. Le reste suivra. A découvrir le 22 septembre si vous aimez sortir des sentiers battus, vivre une expérience qui restera peut-être unique et découvrir St-Saphorin comme vous ne l’avez jamais vu.

Sly, Jérôme (Ake Beda), Duja (Patrick Dujany), Lorena, Wiktor, Aude, Tania, Philippe (Ligron) et Titi