Servion – Une situation financière stable et bien maîtrisée

Séance du Conseil communal du 24 juin

Michel Dentan. |. C’est à 20 heures pile, en présence de 34 conseillers que le vice-président Olivier Bonvin a ouvert la deuxième séance annuelle du Conseil communal de Servion. Le quorum étant atteint, l’assemblée pouvait donc valablement délibérer. Après les approbations, à l’unanimité, de l’ordre du jour ainsi que du procès-verbal de la séance du 29 avril, la parole a été donnée au rapporteur de la commission de gestion 2018, Jean-Claude Chamorel. Celui-ci a notamment souligné la saine politique de réduction de la dette et de la maîtrise des charges, relevant que l’endettement net par habitant était passé de Fr. 2725.- en 2017 à Fr. 2566.- en 2018. L’endettement total par habitant quant à lui se monte à Fr. 4621.- au terme de l’exercice 2018 et se situe bien au-dessous de la moyenne 2017 des communes vaudoises qui s’élève à Fr. 6235.-. sans Lausanne. En prenant en compte la capitale vaudoise, cette moyenne est de Fr. 8727.-. Comme on le constate, la commune est parfaitement gérée, le niveau des emprunts a régressé et l’endettement reste sous contrôle. Cette situation est qualifiée de «bonne» par la commission qui a recommandé à l’assemblée l’acceptation du rapport de révision, des comptes 2018, ainsi que du rapport de gestion 2018. Ainsi fût fait et c’est à nouveau à l’unanimité que ces trois points ont été approuvés. Citons encore quelques-uns des principaux points relevés lors des communications de la Municipalité.

• L’usage d’herbicide contenant du glyphosate par les employés communaux est banni. Des solutions de remplacement sont à l’étude.

• Les bureaux communaux seront fermés du vendredi 26 juillet à 11 heures au lundi 12 août à 9 heures.

• La prochaine séance du Conseil communal a été fixée au lundi 26 août pour le traitement d’un préavis en relation avec la réfection, au chemin en Rutty, par l’Association intercommunale de distribution d’eau, d’une conduite d’eau potable qui nécessitera l’ouverture d’un tiers de la route. Il sera proposé de compléter cette rénovation également sur les 2/3 restant de la chaussée qui n’est plus dans un bon état.

• Une zone 30 km/heure a été crée sur le chemin du Centre et sur une partie du chemin du Moléson. Deux radars didactiques seront installés dans ces zones.

C’est à 21h10 que cette séance, principalement consacrée aux comptes et au rapport de gestion 2018, a été levée par le vice-président.