Servion – Une cuillère d’or pour une crème de pâtissière

Pauline sur le chemin d’une merveilleuse aventure

Gil. Colliard  |  Déjà connu loin à la ronde pour son zoo et son théâtre Barnabé, Servion compte une nouvelle ambassadrice toute en douceurs, qui a remporté le prestigieux «Prix spécial du Jury» lors du «Trophée de la Cuillère d’Or» à Paris. Avec fierté et peut-être bien un petit brin de gourmandise, lundi 30 avril, la municipalité de Servion a invité Pauline Clouet, la jeune pâtissière qui fêtera ses 12 ans en septembre, pour la féliciter et goûter à sa fameuse création «Tempête de saveurs». Toute petite déjà, Pauline a montré son intérêt pour la pâtisserie, pour la déguster bien sûr, mais aussi pour la confectionner. Différents concours de circonstances ont mené la jeune fille sur le chemin du succès, mais aussi un travail extraordinaire qui a rempli tous ses moments libres et un formidable encouragement et investissement de son entourage et de sponsors. Un reportage TV sur Pierre Hermé, meilleur pâtissier du monde 2017, la maman d’une amie qui parle de sa participation à des concours amateurs, furent les déclencheurs de l’aventure qui allait prendre de nombreux mois pour se terminer en apothéose, le 7 mars dernier. Ainsi donc, Pauline, après s’être inscrite au concours de la «Cuillère d’Or 2018», réservé aux jeunes demoiselles de 8 à 14, et rempli tout un dossier en présentant sa recette correspondant au thème «Chocolat mon Amour… Chocolat et agrumes», apprit sa sélection avec 8 autres candidates françaises, suisses et belges. Visite chez Niels Rodin, agrumiculteur à Borex pour découvrir les saveurs délicates de la bergamote et du combava qui allaient parfumer son chef-d’œuvre, utilisation des laboratoires de «Ronny» à Mézières, de l’auberge communale de Genolier, participation à plusieurs cours, notamment à l’Hôtel de Ville de Crissier, chez Bocuse à Lyon, au Rytz à Paris et chez Philippe Conticcini, ont contribué à parfaire ses connaissances. Elle a surtout bénéficié des conseils et des encouragements de Patrick Bovon du «Duo Créatif» de La Tour-de-Peilz qui n’a pas hésité à devenir son coach. Essai après essai, la recette prit forme. Mardi 6 mars, direction Paris, en voiture avec sa maman et tout son matériel de cuisine ainsi que les ingrédients. Mercredi 7 mars, jour «J», à l’issue de deux heures de travail et avec l’aide d’un commis de cuisine,  Pauline présenta son gâteau aux jurys technique et de dégustation qui, séduits, lui attribuèrent le «Prix spécial du Jury» le soir même, lors de la cérémonie des résultats et lui remirent sa médaille.

Pauline Clouet, accompagnée de sa meilleure amie Estelle, de sa maman et entourée de la municipalité de Servion                                                          photographie sous copyright © michel dentan photographies – Michel Dentan (Suisse)

Des noms prestigieux du milieu lui ont adressé des félicitations. Avant de rentrer, elle fut encore conviée à l’Ambassade Suisse à Paris, pour recevoir les compliments de Rebekka Benesch, conseillère d’ambassade. Avec gentillesse, la jeune pâtissière, qui a déposé sa blouse de concours près d’elle et sa magnifique médaille, nous offre une recette de gâteau, facile à exécuter, qu’elle affectionne tout particulièrement. Elle nous glisse même une idée pour la fête des mamans: «attendre que le gâteau soit froid, déposer dessus un chablon en forme de cœur et saupoudrer de sucre glace». Gageons que nous aurons bientôt des nouvelles de cette impressionnante jeune fille, qui après cet extraordinaire résultat, récompensant un long travail, fourmille d’idées et envisage avec son amie Estelle, de nouveaux défis. «Tempête de saveurs», le fameux gâteau, verra son format adapté et sera vendu dans la pâtisserie fine «Duo Créatif» de Patrick Bovon, Grand-Rue 19 à La Tour-de-Peilz. Bravo et Merci!

Recette de Pauline Clouet

Le moelleux au chocolat, cœur fondant sans gluten

150 gr
de chocolat au lait
ou chocolat noir
(meilleur avec le chocolat au lait)

150 gr de sucre

150 gr de beurre

3 œufs

60 gr
de maïzena (fécule de maïs)

1 cs de crème

½ sachet de sucre vanillé

1 cs de sirop d’érable

Préparation

1 Faire fondre le chocolat au bain marie

2 Faire fondre le beurre dans une casserole

3 Dans un saladier, mélanger le sucre, la maïzena, le sucre vanillé, les 3 jaunes d’œufs, la crème, le beurre fondu, le chocolat fondu et le sirop d’érable

4 Monter les blancs d’œufs en neige et les mélanger délicatement avec tous les autres ingrédients

5 Déposer un papier sulfurisé dans une plaque à gâteau,  diam. 30 cm et y verser la préparation

6 Cuire au four, environ 25 minutes à 180 degrés.