Servion – Ni un, ni deux, mais trois !

Mignonnes surprises au zoo

« La naissance de triplés est plutôt rare chez les ours »

Michel Dentan  |  C’est la date du 4 avril que Martine, la femelle ours du zoo de Servion, âgée de 16 ans, avait choisi pour faire découvrir à sa progéniture leur environnement extérieur. Et c’est à ce moment-là seulement que la jolie surprise est apparue à ses soigneurs. En effet, s’ils savaient depuis le 19 janvier, date de la mise bas, grâce aux petits bruits en provenance de la tanière, qu’un heureux événement était survenu, ils ignoraient totalement que ce serait non pas une, ni deux, mais trois adorables petites boules de poils, pesant entre 2 et 3 kilos, qu’ils allaient découvrir lors de leur première sortie. Et ce phénomène de triplés est plutôt rare car généralement ces animaux ne donnent naissance qu’à un, parfois deux bébés seulement.

Gestation différée

Les ours bruns de Syrie vivent dans certaines régions montagneuses du Proche-Orient. Leur survie est actuellement très menacée en raison de la destruction de leur habitat naturel. Ils s’accouplent au printemps ou en automne. Dans ce cas, c’est vraisemblablement en automne, aux alentours du mois de septembre, que Martine a choisi de copuler. Ces animaux ont une gestation différée, c’est-à-dire que, après l’accouplement et la fécondation, la nature veut que le processus soit ensuite interrompu jusqu’au moment où la femelle va entrer en hivernation. La durée de la gestation étant de deux mois, c’est donc probablement vers novembre/décembre que le processus a repris, peu avant que Martine choisisse de s’isoler dans sa tanière, ce qui pouvait laisser présager une éventuelle portée, puisque ce phénomène avait déjà été observé avant la naissance de Suriyah en 2015. Durant environ deux mois, elle n’a rien mangé – malgré la nourriture qui lui était proposée – se contentant de boire parfois, en de très rares sorties, un peu d’eau. Et bien que l’accès au parc lui soit resté toujours ouvert, ce n’est donc que récemment qu’elle a décidé de présenter le monde extérieur à ses bébés, eux qui à la naissance devaient peser quelque 300 grammes, étaient aveugles et démunis de poils!

Une belle famille

Toute la famille se porte admirablement bien et les petits commencent à découvrir leur environnement sous l’étroite protection de leur maman. Ils jouent entre eux, faisant la joie du nombreux public ravi de profiter de cette belle occasion. Ces petits omnivores ne mangent pas encore, le lait maternel leur suffisant amplement. Pour eux, la nourriture fournie (13 kilos par jour pour toute la famille!) reste encore un jeu qu’ils se contentent pour l’instant de découvrir de la patte et du museau. Leur sexe est encore inconnu pour l’instant. C’est prochainement que l’on pourra le déterminer lors des opérations de vaccination et de pose d’une puce électronique. Profitez de ces magnifiques journées inondées de soleil pour aller les découvrir en famille et passer un moment magique en faisant la connaissance de ces ravissantes petites créatures.

Infos: www.zoo-servion.ch

Photo © Michel Dentan (Suisse)

Photo © Michel Dentan (Suisse)

Photo © Michel Dentan (Suisse)