Sécurisation et renaturation des ruisseaux Forestay et Longiron

Conseil communal du 28 mars de Puidoux

Jean-Pierre Lambelet  |  Presque au grand complet, le Conseil communal de Puidoux s’est attaqué à un ordre du jour relativement léger en débutant par l’assermentation de Jean-Marc Luc et Joël Tettoni qui remplacent deux conseillers ayant quitté la commune. Le préavis municipal concernant une demande de crédit de Fr. 1’350’000.- pour la sécurisation et renaturation des ruisseaux Forestay et Longiron n’a pas amené beaucoup de questions suite à une présentation détaillée de Frédéric Guex du bureau B+C Ingénieurs SA sur les zones inondables. Les travaux envisagés pour arriver à un degré de protection élevé garantissent aux riverains de «rester au sec» pour de longues années. En parallèle, le périmètre sera également renaturé pour permettre aux truites de rivières, aux écrevisses à pattes blanches, aux chabots, aux salamandres et aux coronelles lisses d’évoluer dans un environnement plus favorable. Si la facture totale est de Fr. 1’350’000.-, elle est subventionnée à 95% par la Confédération et le montant final à charge de la commune de Puidoux se monte à Fr. 70’000.-. C’est donc à l’unanimité que ce préavis fut accepté. Trois délégués sont nommés pour représenter le Conseil communal de Puidoux au sein de l’Organisation régionale de protection civile de Lavaux (ORPC). La motion de Jean-Bernard Chevalley «demandant la mise à l’ordre du jour du Conseil communal d’un point d’informations des différents conseils intercommunaux ou associations de commune» a été acceptée unanimement. Il est souhaité une mise à l’ordre du jour lors de la première séance annuelle et chaque fois que des décisions importantes devraient être communiquées à l’ensemble du Conseil communal.

Dans les communications municipales, on apprend que:

• La classe de 8e année Harmos de Rachel Secrétan-Bestgen et de Gilbert Bavaud du collège du Verney a remporté la 13e finale du Challenge des explorateurs de l’énergie qui permet aux enfants de 10 à 12 ans d’approfondir leurs connaissances sur les questions énergétiques et les enjeux environnementaux.

• Que l’Auberge communale avec son nouveau restaurateur, Frédéric Pichon, fonctionne à satisfaction et que la buvette du Mont-Chesau va rouvrir le 10 avril.

• Qu’il sera bientôt possible de consulter tous les tarifs de location des locaux communaux sur le site Internet de la commune.